Mondial 2014 / Sabri Lamouchi : « Ne tombons pas dans l'euphorie »

  • Source: Sport-ivoire.ci
  • Date: mer. 18 juin 2014
  • Visites: 2103
  • Commentaires: 0
Avant la Colombie, Sabri Lamouchi se veut plus réaliste que rêveur. Même si les Eléphants ont la clé du succès dont la serrure ressemble fort bien à la porte japonaise forcée le dimanche dernier.

La victoire face au Japon, une sacrée performance de la Côte d'Ivoire qui devra confirmer face à la Colombie. Une autre paire de manche de laquelle se méfie Sabri Lamouchi, qui ne verse pas dans l'euphorie, mais appelle à la lucidité.

« Ne tombons pas dans l'euphorie. Nous avons gagné un premier match. N'oublions pas que la Côte d'Ivoire va jouer seulement que son huitième match de Coupe du Monde. Ce serait exceptionnel si le résultat était positif. Mais il faut que nous restions  concentrés sur le travail que nous avons à faire d'abord à l'entraînement, et ensuite, face à l'équipe favorite de notre groupe dans une rencontre qui sera totalement différente de celle du Japon », a prévenu Sabri Lamouchi.

Pas question donc de se mettre une pression quelconque en qualifiant le rendez-vous de Brasilia de « finale du groupe C ». « C'est vrai que ce match pourrait être celui de la qualification. Mais par rapport à notre résultat et à celui des autres, le dernier match face à la Grèce pourrait être celui qui ouvre la porte des huitièmes de finale », a-t-il précisé.

“Ce Match va se jouer au mental“

Ce qui n'empêche pas Lamouchi d'avoir de l'ambition face aux Cafeteros qu'il a plutôt bien étudié avant le Mondial 2014. « La Colombie est une équipe très expérimentée avec des joueurs comme Yepes et Zapata, mais avec de très bons jeunes comme James Rodriguez. Elle a une propension à passer sur les côtés et elle laisse peu d'espace et perd moins le ballon. Ce sera un contexte différent de celui présenté par le Japon. La Colombie est assez complète ».

Une formation très équilibrée contre laquelle il faudra se dépenser deux fois plus que lors du cap nippon. « Il nous faudra être beaucoup attentif tout en essayant de gagner beaucoup plus de duels que face au Japon. Ce match va se jouer au mental et il faudra avoir la bonne lecture ». Son Onze pour contrer la Colombie, Lamouchi l'a encore une fois dans la tête. Et ce, même s'il faudra regarder encore une fois vers le staff médical qui a encore du travail sur quelques éléments clés.

 

Patrick GUITEY à Aguas Lindoia




Eléphants Sabri Lamouchi Côte d'Ivoire Japon formation



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour