SOTRA : 100 nouveaux autobus luxueux dans les rues d'Abidjan, dans quelques jours

  • Source: Fratmat.info
  • Date: mer. 19 juin 2013
  • Visites: 9003
  • Commentaires: 24
La direction générale de la Sotra avait annoncé, il y a quelque temps, qu'elle avait acquis 500 autobus grand public en Hollande. Cent d'entre eux sont arrivés, hier, dans les locaux de Sotra Industrie (ex-ateliers centraux) à Koumassi, sous le regard curieux et intéressé des badauds pendant leur transfert.

Ce sont de véritables véhicules de luxe avec de larges baies vitrées sur les côtés qui ressemblent plutôt à des bus pour V.I.P. Et pourtant, ils sont destinés au grand public. Le directeur général de la Sotra, Méité Bouaké, qui est allé attendre l'arrivée des engins en compagnie de ses proches collaborateurs, a insisté là-dessus. « Certains les trouvent trop luxueux. Mais nous pensons que la population mérite des bus modernes… », soutient-il. Cela lui paraît d'autant plus juste que « le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, travaille à ce que la Côte d'Ivoire devienne un pays émergent à l'horizon 2020 ». Aussi pense-t-il qu'il est normal que son entreprise fasse venir des autobus modernes pour le transport des populations.

Les bus ont coûté 55 mille euros l'unité (36 millions francs). Soit, au total, plus de 18 milliards de francs (prix à la réception à Abidjan).

Ils vont commencer à circuler dans les rues d'Abidjan, dans quelques jours. Mais avant, il faudra qu'il y ait une cérémonie officielle pour annoncer leur arrivée. Et c'est le ministre des Transports, Gaoussou Touré, qui en fixera la date. Le directeur général de la Sotra est convaincu que cela se fera dans un bref délai, dans la mesure où il est bon que ces autobus entrent rapidement en circulation pour soulager la population. Le directeur de cabinet du ministre des Transports, Benjamin Soro, était d'ailleurs, hier matin, à Koumassi, à l'arrivée des engins.

Sur la cadence de leur arrivée, Méité Bouaké révèle qu'ils débarqueront à un rythme de 100 tous les 45 jours. Ce qui permettra à la Sotra de passer de 500 bus en 2012 à 1000 à fin 2013.

Maintenant qu'il n'y a plus de doute sur l'engagement de cette entreprise à reconstituer sa flotte assez rapidement, le directeur général demande à la population d'être patiente. Il rassure les uns et aux autres, notamment, les élèves, que « les files d'atttente vont diminuer et que la souffrance aux arrêts deviendra un lointain souvenir ».

Alakagni Hala


Côte d'Ivoire Alassane Ouattara Gaoussou Touré Méité Bouaké Soro Abidjan Koumassi Sotra autobus



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour