RNPP / Hamed Bakayoko avertit : « Quand vous allez poser un acte, vous allez vous-même être surpris qu'on vous retrouve »
« Les histoires de faux passeport, les faux permis, les faux diplômes, tout ça, sera réglé »


Le ministre de la Défense Hamed Bakayoko
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 12 déc. 2019
  • Visites: 4069
  • Commentaires: 0
Au cours de la cérémonie de lancement officiel du Registre national des personnes physiques (RNPP), le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui représentait le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a laissé entendre que tout ce système va permettre de relier toutes les personnes à des données alphanumériques et biométriques uniques, de sorte qu'on retrouvera facilement tout individu qui posera un acte.

Avis aux faussaires et à toutes les personnes de moralité douteuse. Avec la réforme de l'état civil de la Côte d'Ivoire, notamment la phase opérationnelle du registre national des personnes physiques (RNPP), chaque Ivoirien ou étranger résidant ou de passage dans notre pays aura un numéro national d'identification (NNI) qui permettra de le suivre partout sur toute l'étendue du territoire national. Ce système permettra de renforcer la sécurité en Côte d'Ivoire. C'est pourquoi, le mercredi 11 décembre 2019, lors du lancement du RNPP, le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, avait parlé de « pas géant que la Côte d'Ivoire ose faire dans la transparence, dans la vie de chacun ».

Selon le ministre d'Etat, « avec les bornes qu'on a, à des endroits à Abidjan, si vous passez à 17h, on saura que vous êtes passé à 17h. Quand vous sortez, vous n'avez pas besoin de carte d'identité parce que les données en vous, vont être reliées. Donc ça permet un très haut niveau de sécurité. Quand on dit que des pays sont avancés, sont en sécurité, ce n'est pas forcement qu'ils ont mille policiers, c'est parce qu'ils ont ce système »

Il a ajouté que ce système est essentiel dans la lutte contre le terrorisme et les actes condamnables. « Même la lutte contre le terrorisme est essentielle qu'on ait ce système. C'est important parce que demain, quelqu'un vient violer votre domicile, votre porte, votre coffre, quand la police viendra, elle va prendre les empreintes, pleins de données. Elle va repartir dans la base de données, elle va savoir qui était là. Parce qu'à un moment donné, il faudra que chacun ait une identité. Et personne ne pourra être là dans la société sans être relié à cette base de données. Donc quand vous allez poser un acte, vous allez vous-même être surpris qu'on vous retrouve. Donc les histoires de faux passeport, les faux permis, les faux diplômes, tout ça, sera réglé »

Hamed Bakayoko a donc applaudi des deux mains l'avènement du RNPP qui entre dans sa phase opérationnelle. « Dans la vie des nations, il y a des év&eacu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Hamed Bakayoko Amadou Gon Coulibaly Abidjan RNPP carte d'identité NNI police terrorisme identification Ivoirien permis




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour