Assassinat du gendarme / Ange Kessi : « La ligne rouge franchie, il y a lieu de prendre les sanctions à la mesure du choc »

  • Source: fratmat.info
  • Date: vend. 30 août 2019
  • Visites: 1753
  • Commentaires: 0
Quelques jours après l'assassinat du Maréchal des logis (Mdl) Anderson Tiekou dit Sony, le Commissaire du gouvernement Ange Kessi s'est rendu sur les lieux du drame à Yopougon-Socigi-Lavage, accompagné d'une forte délégation. C'était le mercredi 28 août 2019, rapporte le Tribunal militaire d'Abidjan.

En présence de tous les enquêteurs de la section criminelle de la gendarmerie en charge du dossier, le Commissaire a eu une séance de travail avec le procureur de Yopougon qui dirige l'enquête.

A la suite des échanges, Ange Kessi s'est voulu clair : « la ligne rouge est franchie et il y a lieu de prendre les sanctions à la mesure du choc car ce n'est pas la première fois que nos frères gendarmes, militaires, policiers tombent sous les balles des malfaisants. De Sinfra à Ferké en passant par Bouna, Bondoukou, Méagui.....la liste est un peu longue ». Et de poursuivre : « Nous ne les oublions pas et justice sera rendue ».

Le contre-amiral Ange Kessi s'est ensuite rendu au domicile du défunt pour apporter sa compassion et présenter ses condoléances à la famille éplorée. « Cette visite du commissaire du gouvernement nous réconforte énormément d'autant plus que nous ne nous y attendions pas de la part d'une autorité aussi (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Ange Kessi Abidjan Yopougon Méagui Sinfra gouvernement gendarmerie



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les appels d'offre

Magazine