ft-ad_1
Sports

CAN 2019 / La pré-liste des 27 Eléphants : Le sélectionneur Kamara Ibrahim justifie ses choix
« Je ne suis pas là pour faire des cadeaux à... »
« Le seul à rendre des comptes, ce sera moi »

post-img
Le sélectionneur Kamara Ibrahim lors de la conférence de presse

Le sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire, Kamara Ibrahim, a donné, le mercredi 29 mai 2019, la liste de 27 joueurs devant prendre part au match amical contre le Comores, le 7 juin 2019, à Boulogne sur mer en France. La liste définitive des 23 joueurs sera donnée le 9 juin par le sélectionneur.

Le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Kamara Ibrahim, a donné une pré-liste de 27 joueurs, en vue de la CAN 2019. Yao Kouassi Gervais dit Gervinho est absent de cette liste.

Avant de dévoiler cette liste à la presse, il a donné les raisons qui ont guidé ses choix.

« Quand on m’a nommé ici, les objectifs ont été très clairs. Qualifier l’équipe de la Côte d’Ivoire pour la CAN 2019. Et construire une équipe en regardant vers l’avenir, une équipe compétitive pour 2021. Même si la CAN ne se joue plus en Côte d’Ivoire, en tout cas, pour moi, je pense que l’échéance est toujours de mise. Et pour ça, ce n’était pas évident. Tous ici, on était unanime que c’était difficile. On avait 3 points en moins, on était dernier. Ce n’était pas la grosse ambiance. A cette époque, demander à un joueur de venir en sélection, c’était plus des « non » que des « oui ». Donc il a fallu se retrousser les manches. Aller voir tous les mecs, ou corps à corps, un par un. Discuter, mais pas discuter pour venir en villégiature. Donc ce qui est paru important pour moi, c’est de fixer des cadres, fixer des règles…C’est bien d’être bon footballeur, mais si on ajoute à ça aussi l’esprit de groupe, le respect des règles et cette humilité qui caractérise les grands sportifs, à un moment donné, comme je vous l’ai dit, il n’y pas de raison qu’on n’arrive pas à se qualifier. Je suis allé voir ceux que je pensais, j’estimais qu’ils pouvaient m’aider, dans la mission qui était la nôtre. Certains, spontanément ont répondu présent, d’autres m’ont demandé des temps de réflexion. Certains autres ont estimé qu’ils pouvaient m’aider, d’autres m’ont demandé des temps de réflexion. Certains autres par rapport au cadre et aux exigences que je demandais, ils devaient réfléchir. L’équipe de Côte d’Ivoire ne m’appartient pas, elle n’appartient à personne d’autre. Donc je ne peux pas obliger des joueurs à venir en sélection. Si on vient en sélection, comme je le dis, que ce soit la première ou la centième, il faut qu’on vienne avec du plaisir. Et que cela se sente sur les visages quand on arrive. A partir de ce moment, moi, j’ai fixé le cadre. J’ai dit, ceux qui veulent me suivre, me suivent, ceux qui ne veulent pas me suivre, on fera sans eux. On a commencé à mettre une équipe en place. Elle s’est consolidée avec le temps avec les matches des éliminatoires. Aujourd’hui, le premier objectif est atteint. On est en train de basculer vers la construction qui est le second d’une équipe compétitive pour 2020. Donc je suis dans la continuité de ce que je fais tout en me projetant. Donc la liste que je vais vous donner aujourd’hui va s’inscrire dans cette logique. Au départ, moi j’ai été très clair. J’ai fixé les choses et aujourd’hui il n’est pas question pour moi de déroger à ces principes. On va améliorer les acquis, on va construire là-dessus. On va intégrer des joueurs en fonction de nos besoins et en fonction des rôles qu’on va leur donner. Mais, je ne suis pas là pour changer pour changer. Je ne vais pas changer pour changer. Je ne suis pas là pour faire des cadeaux à personne. Moi, j’aurai d (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire don projet CAN footballeur Eléphants Gervinho Kamara Ibrahim Côte d’Ivoire France

Articles similaires