Au 31 août 2018, les prisons ivoiriennes comptaient 18 592 pensionnaires (Rapport)

  • Source: APA
  • Date: vend. 24 mai 2019
  • Visites: 376
  • Commentaires: 0
Un rapport sur les prisons ivoiriennes à l'initiative de l'Observatoire des lieux de détentions (OBSLID) publié, jeudi à Abidjan, indique une surpopulation de 266 % correspondant à quelques 18592 pensionnaires au 31 août 2018.

Selon le rapport de cette coalition d’Organisations non gouvernementale qui a eu l’appui de l’Ambassade de la Suisse en Côte d’Ivoire, l'état des prisons est dégradant.

« Les Maisons d’arrêts et de correction (MAC) visitées disposent officiellement au total 6989 m2 de surface de dortoir. Au 31 août 2018, il y avait 18 592 pensionnaires soit un taux de surpopulation de 266 % », indique le rapport à la suite d’une mission dans les 34 lieux de détention que compte le pays.

Ce document regrette « en moyenne » que « chaque détenu disposait de 0,37 m2 ce qui est nettement inférieur à la norme ivoirienne qui est de 3m2 par détenu ».

Par ailleurs,  l’on note un sous-effectif du  personnel d’encadrement de ces prisons.

« Les 34 prisons sont administrées par un effectif  en personnel de 2 796 dont 2 573 agents pénitentiaires (92%) 99 travailleurs sociaux (3,54%) et 104 personnels médicaux (3,71%) quand le ratio général donne environ 1 personnel pour 6,64 détenus ».

Avec un budget d’environ 4 milliards FCFA, «les prisons ont du mal à nourrir convenablement les détenus et à les soigner », dénonce le Rapport.

APA