Plan national du sport : la Côte d'Ivoire se lance dans la construction de 90 centres sportifs de proximité


Maquette des centres sportifs.
  • Source: jeuneafrique.com
  • Date: dim. 14 avr. 2019
  • Visites: 845
  • Commentaires: 0
Selon le Plan national du sport adopté en 2017, aucun Ivoirien ne doit se trouver à plus de 3 km d'une infrastructure sportive. Une ambition qui a entraîné un vaste programme de construction de stades, dont le centre-pilote doit être inauguré début juin.

Dans le quartier populaire de Koumassi, en plein cœur d’Abidjan, le premier complexe socio-sportif de proximité du programme Agora sera inauguré début juin.

Vitrine de ce projet évalué à plusieurs dizaines de millions d’euros, le site qui appartient à l’Office national des sports, fait plus de trois hectares. Il servira de modèle à l’implantation de 90 autres centres sur l’ensemble du territoire ivoirien. « Nos échanges avec les fédérations sportives nous ont fait apparaître l’importance des besoins en infrastructures, souligne Yao François Alla, le directeur de cabinet du ministère des Sports. La demande est très forte. Partout dans les quartiers, les jeunes jouent dans la rue. »

Le programme Agora s’inscrit dans le cadre du Plan national du sport (PNS) 2016/2020 de Côte d’Ivoire, adopté en juin 2017, qui vise à encourager la pratique des activités physiques et sportives par 60 % de la population. Huit sports sont prioritaires : le football, l’athlétisme, le basket-ball, le taekwondo, le judo, le handball, la boxe et le rugby. L’objectif visé par le ministère des Sports est que chaque habitant ne soit pas éloigné à plus de trois kilomètres d’une infrastructure sportive – une ambition à laquelle le ministère ivoirien des Sports est conscient que les 91 centres programmés ne suffiront pas à répondre.

Des programmes 100 % privés

Ce projet innovant a été proposé par l’entreprise française WinWin Afrique (WWA), dont la vocation est de mettre le sport au service du développement pour les jeunes et les moins favorisés. Suite à une délégation officielle du Medef International à laquelle il participait, WinWin Afrique a signé un contrat-cadre avec le ministère des Sports en juin 2017 pour l’accompagner dans la mise en œuvre de son plan national. L’un des dix-sept mandats reçu depuis sa création en 2016, pour mettre en place des programmes de développement public/privé autour du sport en Afrique.


>>> À LIRE : Business : le Medef ne veut pas rater le train ivoirien

Son concept d’Agora est né d’un double constat : la difficulté de réunir les budgets nécessaires à l’implantation des infrastructures sportives uniquement auprès de l’État et celle de construire des programmes 100 % privés à destination des populations défavorisées. « Notre objectif était de créer un modèle de développement pérenne et de financer l’implantation de ces infrastructures par les bailleurs de fonds », explique Régis Charpentier, président de WinWin Afrique.

Ce dernier, qui précise son objectif d’apporter une solution technique et financière au ministère des Sports, revient sur le choix de l’architecture, « peu coûteuse, robuste, modulaire et rapidement constructible, en seulement trois mois pour chaque unité ». Dans la structure métallique sont imbriqués des conteneurs maritimes aménagés, construits à Abidjan puis assemblés sur site. Plusieurs agencements sont possibles, permettant de s’adapter aux besoins spécifiques de chaque centre, qu’il soit situé en zone urbaine, périphérique ou rurale.

Financement franco-ivorien

Le bâtiment, équipé d’une centrale solaire – à Koumassi, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit (...)

Lire la suite sur jeuneafrique.com



Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook