Meurtre d'un officier : la gendarmerie nationale annonce l'ouverture d'une enquête

  • Source: APA
  • Date: mer. 01 août 2018
  • Visites: 3614
  • Commentaires: 0
Le Commandement supérieur de la gendarmerie nationale ivoirienne a condamné mardi le meurtre du capitaine Dago Dja Pierre, assassiné la veille, par des orpailleurs clandestins à Kofré dans la sous-préfecture de Kasséré dans l'extrême nord ivoirien lors d'une opération de démantèlement d'un site d'orpaillage clandestin dans cette localité.

« Le Commandement supérieur de la gendarmerie nationale condamne fermement ces actes de violences et présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt», indique un communiqué de ce corps d'élite de l'armée ivoirienne réaffirmant « son indéfectible volonté de poursuivre l'opération afin de mettre un terme à l'orpaillage clandestin qui nuit gravement à l'environnement et à l'économie nationale».

Poursuivant, la gendarmerie nationale ivoirienne fait savoir que des renforts ont été déployés dans la zone où s'est produit le drame et une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Boundiali.

Lundi, lors d'une opération de démantèlement d'un site d'orpaillage clandestin à Kofré, des gendarmes ont été pris à partie par des orpailleurs clandestins.

« Deux sous-officiers ont été blessés et l'officier, le capitaine Dago Dja Pierre en service à la 4è légion de la gendarmerie mobile (Korhogo) qui conduisait le détachement a perdu la vie après avoir été grièvement blessé », r (...)

Lire la suite sur APA


environnement service local Korhogo orpaillage orpailleurs clandestins gendarmerie ivoirien




Educarriere sur Facebook