Meurtre d'un officier : la gendarmerie nationale annonce l'ouverture d'une enquête

  • Source: APA
  • Date: mer. 01 août 2018
  • Visites: 1463
  • Commentaires: 0
Le Commandement supérieur de la gendarmerie nationale ivoirienne a condamné mardi le meurtre du capitaine Dago Dja Pierre, assassiné la veille, par des orpailleurs clandestins à Kofré dans la sous-préfecture de Kasséré dans l'extrême nord ivoirien lors d'une opération de démantèlement d'un site d'orpaillage clandestin dans cette localité.

« Le Commandement supérieur de la gendarmerie nationale condamne fermement ces actes de violences et présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt», indique un communiqué de ce corps d'élite de l'armée ivoirienne réaffirmant « son indéfectible volonté de poursuivre l'opération afin de mettre un terme à l'orpaillage clandestin qui nuit gravement à l'environnement et à l'économie nationale».

Poursuivant, la gendarmerie nationale ivoirienne fait savoir que des renforts ont été déployés dans la zone où s'est produit le drame et une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Boundiali.

Lundi, lors d'une opération de démantèlement d'un site d'orpaillage clandestin à Kofré, des gendarmes ont été pris à partie par des orpailleurs clandestins.

« Deux sous-officiers ont été blessés et l'officier, le capitaine Dago Dja Pierre en service à la 4è légion de la gendarmerie mobile (Korhogo) qui conduisait le détachement a perdu la vie après avoir été grièvement blessé », rappelle notamment, le communiqué.

Ce démantèlement des sites d'orpaillage clandestin recolonisés ou récemment créés, est une vaste opération lancée dans tout le pays par la gendarmerie (...)

Lire la suite sur APA



Educarriere sur Facebook