Incendie au centre technique d'Orange Côte d'Ivoire : Bruno Koné constate l'importance des dégâts

  • Source: AIP
  • Date: mer. 02 mai 2018
  • Visites: 2282
  • Commentaires: 0
Le ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie numérique et la Poste, Bruno Nabagné Koné, a visité dans la soirée de mardi, le centre technique central de la compagnie de téléphonie Orange Côte d’Ivoire, touché par un grave incendie lundi à l’aube, pour constater l’importance des dégâts qui perturbent fortement, depuis lors, la connexion internet et les réseaux téléphoniques dans le pays.

«Nous sommes venus pour apporter notre soutien, nos encouragements à un opérateur, aujourd’hui très important, du secteur du numérique en Côte d’Ivoire ; nous avons vu l’importance des dégâts. Nous avons vu également les efforts des uns et des autres pour éviter que la situation soit plus grave », notamment déclaré M. Nabagné Koné au terme de sa visite sur les lieux du sinistres, jouxtant le siège de la Poste de Côte d’Ivoire dans la commune du Plateau (Abidjan).

Au dire du directeur technique d’Orange, Didier Kla, les dégâts de cet incendie, qui a particulièrement endommagé le câblage, « sont énormes ». « C’est un incendie grave, il aurait pu être plus grave pour Orange mais aussi pour la Côte d’Ivoire», n’eut été « la prompte intervention des sapeurs-pompiers militaires ».

« Ce centre est très stratégique pour les télécommunications en Côte d’Ivoire », a-t-il signalé, laissant observer que le sinistre a paralysé l’ensemble du réseau de transmission sur la ville d’Abidjan, et réduit les capacités internet de l’entreprise à près de 50%.

Ce qui cause aux clients beaucoup de problème de navigation, sans compter les difficultés d’appels-voix sur la zone du Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne. Le téléphone fixe est aussi impacté au niveau des communes de Cocody, Adjamé et Plateau, mais aussi, les appels vers l’international fonctionnent difficilement, relève M. Kla.

Ce dernier indique également que plusieurs services (privés et publics) ont d’énormes difficultés, surtout les banques dont des GAB ne marchent pas ou sont fortement perturbés.

Bruno Koné a assuré que « beaucoup d’effort est en train d’être fait pour trouver des solutions à court terme, pour permettre dans les 48 heures au moins, de retrouver à un niveau normal de fonctionnement des équipements».

Le ministre en charge de l’Economie numérique qui était accompagné de membres de son cabinet et du directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou Gabriel, a salué la solidarité des autres opérateurs du secteur, dont MTN et Moov, qui appuient Orange depuis la survenue de cet incendie à faire face à certaines prestations, notamment la liaison avec l’international.

Avec plus de 13 millions d’abonnés au téléphone mobile, 5,7 millions d’abonnés mobile money, 132.000 abonnés internet, Orange Côte d’Ivoire est à ce jour le leader du secteur de l’économie numérique dans le pays, selon l’ARTCI.

tm



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook