Francis Dufay Directeur Général de Jumia Côte d’Ivoire: « Nous avons à faire à des clients amateurs de nouveautés technologiques et très bien informés »

  • Source: EDUCARRIERE
  • Date: lun. 19 mars 2018
  • Visites: 704
  • Commentaires: 0
La « Jumia Mobile week », la plus grande campagne de vente de smartphone de l'année, démarre ce lundi 19 mars. À cette occasion, le directeur général de Jumia, M. Francis Dufay, s'est prêté à des questions portant sur le marché du mobile en Côte d'Ivoire.

Quel état faites-vous du marché du mobile en Côte d’Ivoire ?

Je pense que le marché ivoirien du portable a la particularité d’être un marché très dynamique et très concurrentiel. Ces dernières années, il y a beaucoup de nouvelles marques qui sont arrivées et des anciennes marques qui ont disparu, d’autres qui sont parties et revenues. C’est donc un marché sur lequel il y a beaucoup de mouvement où les prix et les technologies sont à la pointe et très agressives. Dès qu’une nouvelle marque arrive avec une bonne technologie et un bon prix, les clients sont très volontaires pour l’essayer. C’est un marché qui change vite où les prix sont très agressifs parce que nous avons à faire à une clientèle très exigeante.

Quelles sont les tendances et les comportements qui influencent les décisions d’achat des clients ?

Les grandes particularités du marché de la technologie en Côte d’Ivoire, c’est que nous avons des clients très amateurs de nouveautés technologiques et très bien informés. On a des consommateurs qui changent de téléphones une ou deux fois dans l’année à un rythme relativement élevé et très bien informés parce qu’on se rend compte rapidement que dès qu’un nouvel appareil rentre sur le marché, il va très vite se vendre, même si la marque n’est pas très forte, ou pas assez connue, les clients sont capables de différencier très vite les appareils qui ont de bonnes qualités techniques. On a donc à faire à une clientèle d’experts, le bouche à oreille passe très vite et cela met la barre haute au niveau des exigences pour les marques et Jumia d’ailleurs.

Qu’attendez-vous de voir à l’avenir en ce qui concerne l’innovation dans le secteur mobile et des télécoms ?

On pense que sur le marché ivoirien, il y aura toujours beaucoup de vente de petits téléphones appelés « Feature phones », c’est petits téléphones à moins de 10 000 franc CFA. Il y a une grande partie de la population qui en a besoin et qui correspond à de petits budgets. Après ça, on a le reste du marché qui va rechercher les smartphones et c’est là que va se passer l’innovation technologique. Comme je le disais, les clients sont très connaisseurs et très avides de nouveautés technologiques et je suis sûr que le marché ivoirien va continuer de toujours recevoir les technologies les plus avancées et les prix les plus agressifs au monde. Contrairement à ce que l’on peut croire, ce n’est pas parce que nous sommes en Côte d’Ivoire que les téléphones sont moins bons qu’ailleurs dans le monde. On a les dernières technologies et on les a à très bons prix. Je pense que cela va continuer parce que nous avons beaucoup de demande et les clients sont très informés. On verra se développer la 4G et les nouvelles technologies de réseaux et on verra beaucoup de changement dans le paysage des marques. Aujourd’hui, il y a quatre ou cinq  grandes marques qui animent le marché avec d’autres petites marques à côté, qui sont des challengers et je suis sûr que ça va encore changer, avec d’autres petites marques qui vont arriver. Il y a par exemple la marque « Xiaomi » qui est en train de faire une très belle performance en Côte d’Ivoire. C’est quelque chose qui est amené à évoluer au fur et à mesure que la technologie évolue et que les prix changent.

Anthony NIAMKE

 

Découvrez l'intégralité de cette interview en version vidéo ainsi que l'édition 2018 du Mobile Report publié par Jumia Côte d'Ivoire au lien suivant : jumia.ci/mobile-report/




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook