Une autre affaire de cache d'armes vise un ministre de Gbagbo


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 09 déc. 2017
  • Visites: 1876
  • Commentaires: 1

1. Le mardi 5 décembre 2017, à 3h du matin, un commando d'au moins 24 (vingt-quatre) éléments, en tenue militaire, lourdement armés, à bord de 4 (quatre) pickups, se réclamant des Forces armées de Côte d'Ivoire, a fait irruption au domicile privé du ministre (ex-ministre des Mines et l'énergie de Gbagbo, Ndlr), Monnet Léon, à Adzopé, après avoir escaladé la clôture.

2. Une fois à l'intérieur du domicile, ces hommes en armes ont fracturé les portes, les placards et les plafonds. Ils ont mis la maison sens dessus dessous. Ils ont ouvert les fosses sceptiques. Ils ont ensuite extorqué de l'argent sous la menace de leurs armes, aux parents du ministre trouvés sur place. Selon eux, ils étaient à la recherche d'armes.

3. Le Front populaire ivoirien (Fpi-camp Sangaré, Ndlr) :

a) informé de cet acte d'agression et de déni de droit, lève une vive protestation et condamne ce énième banditisme d'Etat du régime Ouattara ;

b) déplore l'instrumentalisation des institutions de l'Etat, notamment, l'armée, la police, la justice et les hommes qui les animent, à des fins politiciennes à relent de banditisme d'Etat, de mafia et d'escroquerie ;

c) exprime sa compassion et sa solidarité aux parents du (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Gbagbo Monnet Ouattara Front populaire ivoirien Fpi Côte d'Ivoire Adzopé police




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour