Stock des arriérés des fonctionnaires : Plusieurs points restent encore à clarifier (porte-parole des syndicats)


Tapé Apollinaire félicite le Gouvernement pour ses efforts en vue d'apaiser le climat social.
  • Source: AIP
  • Date: vend. 07 juil. 2017
  • Visites: 684
  • Commentaires: 0

Le porte-parole de l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, Tapé Djédjé Apollinaire a déclaré vendredi à l’AIP que plusieurs points restent encore à régler avant la signature de l’accord définitif sur la question du stock des arriérés entre les syndicats et le Gouvernement.

« Il faut savoir que les bénéficiaires n’ont pas les mêmes montants. Nous souhaitons que ceux qui ont les petits montants et les retraités soient payés le plus rapidement. Le reste peut s’étendre sur la période qui a été déterminée, c’est-à-dire les huit ans. Ce sont des choses que nous allons discuter avec le Gouvernement. Pour le moment, il faut savoir qu’il s’agit d’un accord verbal entre les syndicats et les autorités», a expliqué Tapé Apollinaire, appelant le Gouvernement à la signature de l’accord définitif dans un bref délai.

Il a demandé à ses camarades de ne pas se baser sur le délai de huit ans défini pour l’apurement du stock des arriérés mais plutôt de voir les efforts qui ont été faits de part d’autre. «Le principe du paiement est acquis. Nous sommes passés de la non-reconnaissance à la reconnaissance du stock et aujourd’hui au paiement définitif du stock. Et cela est très important. Donc le temps de l’étalement du paiement n’est pas un problème », a précisé le porte-parole de l’intersyndicale.

S’agissant de la trêve, M. Tapé a estimé qu’après ces récents efforts fait par le Gouvernement notamment le déblocage et la revalorisation des salaires, l’octroi de 150 et 100 points à des catégories de fonctionnaires et l’apurement du stock des arriérés, ‘’il faudrait permettre au Gouvernement de travailler en vue mobiliser assez de ressources pour le développement du pays’’.

S’exprimait jeudi face au secteur privé, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait annoncé la décision prise par le Gouvernement de payer le stock des arriérés sur huit ans aux fonctionnaires qui s’engageaient à leur tour à renoncer à tous mouvements de grève pour les cinq années à venir.

Le montant du stock des arriérés est estimé, selon les syndicats, à 249 milliards  FCFA. Sur ce montant, 168,8 milliards sont au titre de l’Education et de la Formation, 25,3 milliards FCFA au titre de l’Enseignement supérieur, 28,8 milliards de FCFA au titre de la Santé, 7,5 milliards au titre de la justice, 5,5 milliards FCFA au titre de l’Economie et des Finances, 1,3 milliard de FCFA au titre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, 2,5 milliards de FCFA au titre des Transport, des Affaires maritimes et portuaires, rappelle-t-on.




Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook