Télécommunications-TIC : la Côte d'Ivoire veut 100% d'abonnés au mobile et 90% à Internet d'ici 2020


André Apété, directeur de cabinet du ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste. (Photo d'archives)
  • Source: AIP
  • Date: lun. 08 mai 2017
  • Visites: 835
  • Commentaires: 0

La Côte d’Ivoire a mis en œuvre une politique volontariste dont un cadre légal et réglementaire et plusieurs mesures accompagnant la pénétration des télécommunications et TIC avec l’ambition d’atteindre 100% d’abonnés à la téléphonie mobile, annonce le ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste.

« Nous travaillons à la régulation d’un Internet accessible à tous, plus juste, plus abordable. Nous visons une couverture de 100% de la population ivoirienne pour les services de téléphonie, un taux supérieur à 90% pour la data/internet et un taux de pénétration du haut débit à 50 % à l’horizon 2020 », a déclaré le directeur de cabinet, André Apété à l’ouverture d’un séminaire international sur le thème « Quelle régulation pour la promotion d’un internet ouvert ? »

« Nous continuerons donc à travailler afin de consolider ces acquis et stimuler davantage l’écosystème pour donner encore plus d’opportunités à notre jeunesse, moteur de notre développement et acteur de notre croissance », a-t-il promis saluant l’organisation, à Abidjan, de ce séminaire du réseau Francophone des télécommunications (FRATEL), un cadre d’échanges associant les régulateurs, les opérateurs de télécommunications et les partenaires de l’écosystème numérique.

Mais le prix de l’Internet demeurant encore prohibitif, « le gouvernement souhaite, à partir de 2017, des prix de l’Internet au détail en baisse significative », a souligné M. Apété qui représentait le ministre Bruno Koné à la cérémonie d’ouverture.

Le Gouvernement ivoirien a fait des TIC l’un des piliers majeurs du développement économique à travers une stratégie, déclinée en cinq axes, pour l’émergence d’une Economie numérique inclusive, porteuse de valeurs et de savoirs.

« L’objectif de notre action est de fournir un accès Internet et les services associés à toutes les couches de la population. Le programme e-GOUV a dématérialisé 300 services et procédures parmi lesquels les demandes de certificats phytosanitaires, la création d’entreprises, la recherche d’emploi, les inscriptions en université, le paiement des impôts, tout en faisant la promotion de la transparence de l’action publique à travers le portail de données ouvertes www.data.gouv.ci. Ce qui participe à la création d’un environnement des affaires attractif, fiable et favorable à l’investissement », a-t-il insisté.

Vingt et un pays membres du FRATEL participent à ce séminaire dont l’objectif est de proposer des solutions pertinentes à l’amélioration de la connectivité et aux développements des réseaux, les nouveaux outils numériques de production collaborative pour la mesure de la qualité du réseau fixe ou mobile, tout en assurant la sécurité des transactions et utilisateurs ainsi que l’impartialité d’internet.




Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook