Une caissière paye près de 8 millions de FCFA frauduleusement

  • Source: PLCC
  • Date: vend. 14 avr. 2017
  • Visites: 2527
  • Commentaires: 1

KAMBIRE EDITH MARCELLE, caissière dans une agence de transfert d'argent, a été mise à la disposition du Parquet d'Abidjan, le 7 avril 2017 par la PLCC* où elle devra répondre des faits qui lui sont réprochés. Car, elle serait suspectée d'avoir payée des mandats à des personnes qui n'étaient pas les destinataires.

Lors de sa detention provisoire, dans les locaux de la PLCC, pendant son audition la mise en cause a d'abord nié tout en bloc. Elle s'est retractée par la suite, confondue par toutes les preuves ( plusieurs codes mtcn dans des messages ) trouvées par le LCN*, qui est un Laboratoire qui apporte un appui technique à la PLCC. La suspecte a reconnu avoir reçu des codes de transferts par sms envoyé par une de ses connaissances. Celle-ci a payé les mandats sans respecter les procédures de travail moyennant une commission.

Dans les faits, la DITT* avait été saisie par 2 individus dont les mandats avaient été retirés frauduleusement. Le montant des transferts detournés des plaignants serait estimé à 1 902 134 FCFA soit environ 3000 EUROS. Les enquêtes menées ont permis de remonter à KAMBIRE EDITH MARCELLE. Or il y' avait déjà des mandats d'un montant de près de 6 000 000 FCFA soit 9 152 EUROS effectués et non justifiés par la dite agence, mise en demeure par la banque à laquelle celle-ci (l'agence) est affiliée, de rembouser sous peine de voir la caution déposée être utilisée en remplacement. Tous ces mandants ont été payés par la suspecte.



PLCC : Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité

LCN : Laboratoire de Criminalistique Numerique

DITT : Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT)

PLCC et LCN sont des sous services DITT




Educarriere sur Facebook