Athlétisme / Meeting de Prague: Meité Ben Youssef sous la barre des 10 secondes au 100m !


Méité Ben Youssef a tenu parole (Photo DR)
  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 08 juin 2016
  • Visites: 1924
  • Commentaires: 0
L'Ivoirien Meité Ben Youssef a remporté le 100 m du Meeting 2016 de Prague en passant sous la barre des 10 secondes, lundi 06 juin 2016.

A 25 ans, le demi-finaliste du 100 m des JO de Londres s'est imposé en 9''99. signant ainsi un nouveau record de Côte d'Ivoire sur cette distance. Il devance Henricho Bruintjies (10''11) et Mosito Lehata (10''12). Ce succès au Memorial Josefa Odlozila en République tchèque, permet à Méïté de renflouer son capital-confiance à quelques semaines des Championnats d'Afrique d'athlétisme à Durban en Afrique du Sud.

Du côté de la Fédération ivoirienne d'athlétisme, cette performance historique est saluée avec beaucoup optimisme et d'espoir. Nicolas Debrimou est un président heureux. «Je suis particulièrement heureux de la performance réalisée par Méité Ben Youssef qui entre dans l'histoire du sprint ivoirien. C'est la première fois qu'un athlète ivoirien court en dessous de 10 secondes au 100m. Aujourd'hui, tous les sprinters rêvent de courir en moins de 10 secondes au 100m. Et Méité a réussi cela. Il l'avait promis avec beaucoup de confiance et de foi, il y a quelques mois. Moi, j'avais confiance en lui», a-t-il déclaré hier. Et de préciser: «Parce que rappelez-vous que quand Koffi Wilfried avait amélioré le record de Côte d'Ivoire, j'avais dit que Méité tel que je le connais, il mettra les bouchées-doubles. Et voilà, le résultat est là. Aujourd'hui, Ben Youssef a écrit une nouvelle page dans l'histoire du sprint ivoirien. Ce qu'il faut souligner, c'est que dans cette course, Méité était opposé à de grands champions… Il y a eu le champion britannique Chambers, Lehato Mosito (10''12), le grand rival sud-africain pour les prochains championnats d'Afrique à Durban».

Le fils de feu Amadou Méité, médaillé d'or du 100m aux Jeux panafricains en 1972 en Algérie, revient de loin. Terrassé par la malaria, alors qu'il était déjà présent à Marrakech aux Championnats d'Afrique 2014 au Maroc, Méité n'a pu défendre son titre de champion d'Afrique du 200m. 

 

Promesse tenue

Un an après, il a envoyé un signal fort lors des Jeux africains de Brazzaville 2015. «En 2012, j'avais un très bon encadrement, tout mon entourage était t (...)

Lire la suite sur L'Inter


athlétisme Côte d'Ivoire Afrique du Sud Algérie Maroc




Educarriere sur Facebook