Après un an de fonctionnement : le péage a rapporté 9 milliards FCFA


(Photo d'archives)
  • Source: Notre Voie
  • Date: vend. 18 déc. 2015
  • Visites: 2384
  • Commentaires: 0
Dans le courant du premier trimestre 2016, le Fonds d'entretien routier (Fer) va se muer en Fonds routier. Le séminaire bilan du Fer qui s'est tenu à Assinie, du 14 au 16 décembre dernier, a donné cette assurance.

Selon le directeur général de cette structure, Fofana Siandou, il s'agit de combler un vide, celui de trouver les moyens de détacher les financements des travaux neufs, ce qu'on appelle les investissements, et les confier à une structure qui va s'occuper de ces travaux. «Il n'est plus question de continuer à attendre les ressources financières de l'Etat. Il faut mettre en place un mécanisme nouveau de financement pour poursuivre le développement des infrastructures et continuer d'entretenir l'existant», a-t-il expliqué. Pour davantage de crédibilité à cette action, Fofana Siandou annonce un processus vers la certification iso. «Cela implique une culture de performance afin de convaincre les bailleurs de fonds et de rassurer sur notre bonne gouvernance», a indiqué le Dg du Fer. 

Pour le moment, tout semble bien se passer en ce qui concerne le péage (Attinguié et Singrobo). «Je confirme les 9 milliards FCFA de recettes pour l'exercice qui s'achève. A cela il faut ajouter le taux de progression du trafic compte tenu du rendement économique. Au fur et à mesure, nous allons corriger les données en tenant aussi compte du parc auto et du retrait des anciens véhicules de la circulation», s'est réjoui Fofana Siandou. Celui a démenti la rumeur concernant une éventuelle fusion entre le Fer et l'Ageroute. «Il n'y a pas de fusion entre le Fer et l'Ageroute. Au contraire, la création du Fonds routier va booster le rendement de l'Ageroute. Parce que le rendement de cette structure dépend des ressources que nous mettons à sa disposition. L'Ageroute agit en qualité de maitre d'ouvrage délégué et d'agent d'exécution. C'est l'agence technique qui fait la mise en œuvre des programmes, le Fer apporte les ressources pour exécuter ces programmes», a expliqué le Dg du Fer.

Il convient de rappeler que le séminaire-bilan du Fer a porté sur le thème : « Quels financements pour l'entretien et le développement des infrastructures routières pour une Côte d'Ivoire émergente ? ». Il s'agit, pour la direction générale, de mener la réflexion sur les mutations stratégiques, notamment passer du Fer en Fonds routier, revoir les mécanismes de financement pour l'entretien des routes et le développement des infrastructures routières. 


J-S LIA




Fofana Siandou Côte d'Ivoire Assinie Ageroute péage



Educarriere sur Facebook