Tabou / Voici ceux qui ont attaqué les forces spéciales à Olodio : Des confidences sur les origines de l'assaut


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 07 déc. 2015
  • Visites: 5345
  • Commentaires: 0
Des camps militaires des Forces spéciales en garnison dans la sous-préfecture d'Olodio, dans le département de Tabou, ont été attaqués dans la nuit du mardi 1er au mercredi 02 novembre derniers.

Après, cette attaque qui a occasionné la mort de sept militaires et quatre assaillants, livre des secrets. Selon des sources sur place, l'attaque meurtrière serait survenue quelques jours après une descente musclée des militaires sur une mine d'or dans la sous-préfecture de Grabo illicitement exploitée par des individus. Ces sources indiquent que le fruit de l'exploitation de cette mine profiterait à certains individus au Liberia voisin. Non contents de cette descente, ce serait en représailles que ces derniers se sont attaqués aux positions des militaires qu'ils considèrent désormais comme un obstacle à leur business. Ces individus, qui veulent avoir le contrôle de la mine, auraient décidé, selon les sources qui rapportent l'information, de prendre les militaires pour cible. D'autres sources révèlent que tout serait parti d'un climat de tension entre les éléments du détachement des Frci dans la localité et des ex-combattants, démobilisés non satisfaits de leur sort. Ces ex-combattants soutenus par des mains occultes, auraient décidé de (...)

Lire la suite sur L'Inter


Grabo Tabou Forces spéciales




Educarriere sur Facebook