A 48h de la visite du chef de l'État dans le Sud-Comoé / Amangoua N'Guessan, président de la CJQE, révèle : « C'est Mme Bédié qui a suscité l'appel de Daoukro »


Amangoua N'Guessan, à travers sa structure, veut battre le record de la mobilisation pour accueillir le président Ouattara dans le Sud-Comoé.
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 14 sept. 2015
  • Visites: 2062
  • Commentaires: 0
Dans le cadre de la visite du président de la République, Alassane Ouattara, dans la région du Sud- Comoé, prévue du 14 au 15 septembre prochain, Aimé N'Guessan Amangoua, président de la Coalition des jeunes en quête d'emploi (Cjqe), fils de la région, sonne la mobilisation de toute la jeunesse pour réserver un accueil chaleureux au chef de l'État.

Vous êtes le président de la Cjqe. Que faites-vous concrètement avec cette structure de jeunesse ?

Après la création de notre structure, nous avons participé à la caravane de l'emploi initiée par le ministre d'Etat Dosso Moussa, où nous avons fait passer le message de la jeunesse en matière d'emploi. C'est d'ailleurs cet événement qui a été l'élément déclencheur de la vie de notre association. Aussi, avons-nous lutté pour l'insertion de certains de nos camarades dans le tissu socio-économique, à travers des projets comme les Travaux de haute intensité de main-d'œuvre (Thimo), le crédit Fef octroyé par le président du Conseil régional du Sud-Comoé aux mamans de la Coalition, des prises en charge offertes à nos frères élèves et étudiants, l'insertion des jeunes au Port Autonome d'Abidjan (Paa) par le directeur général Hien Sié et au Cadastre par M. Cissé Aboubacari. Le chantier est vaste et c'est au fil du temps que nous atteindrons nos objectifs.

 

Pensez-vous que toutes ces actions sont sues du président de la République ?

Bien évidemment, la preuve, c'est que tout récemment, il a pris des décisions salutaires en ce qui concerne le domaine de l'emploi. Aujourd'hui, il y a un ministère qui s'occupe spécialement de l'emploi jeunes et une Agence emploi jeunes. Tout ceci est à l'actif du chef de l'État, à qui nous rendrons un vibrant hommage pour sa claire vision.

 

Le président de la République effectuera une visite d'État dans votre région, comment appréhendez-vous cette visite ?

En tant que jeunes de la région du Sud-Comoé, c'est un honneur pour nous de savoir que le président Alassane Ouattara se rend chez nous, avant de chausser ses crampons pour l'élection présidentielle du 25 octobre prochain. À cet effet, nous avons pris toutes les dispositions pour lui réserver un accueil digne de son rang.

 

Qu'est- ce que cela sous- entend ?

Aujourd'hui, la visite que le président de la République effectuera dans le Sud- Comoé est une ''visite symbole''. En effet, je vous apprends que c'est Mme Bédié qui a suscité l'appel de Daoukro. Vous savez, chez nous en ''pays Agni'', la femme représente la lumière de son mari. Toute décision prise par l'époux en Assemblée prend essence dans le foyer conjugal.  C'est après validation de l'information par la femme qu'elle est ensuite portée au grand public. Vous conviendrez donc avec moi que la génitrice de l'appel de Daoukro, appel de paix, appel qui ouvre la voie libre pour le second mandat du président Alassane Ouattara, est bel et bien Mme Bédié, fille de la région du Sud-C (...)

Lire la suite sur L'Inter


Port Autonome d'Abidjan Bédié Alassane Ouattara Daoukro élection présidentielle emploi




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour