L'agence de notation Fitch attribue la note B à la Côte d'Ivoire

  • Source: economie.jeuneafrique.com
  • Date: mer. 16 juil. 2014
  • Visites: 2670
  • Commentaires: 0
L'agence de notation Fitch vient d'attribuer, pour la première fois, une note souveraine à la Côte d'Ivoire : B, comme le Ghana et l'Ethiopie, avec des perspectives positives. Cette note est toutefois inférieure d'un cran à celle (B1) accordée au pays par Moody's.

L'agence de notation Fitch Ratings a attribué la note "B" aux émissions de longue maturité en devises locale et étrangère de la Côte d'Ivoire, avec des perspectives positives. Cette notation, la première attribuée par l'agence britannique au pays d'Afrique occidentale, est inférieure d'un cran à celle accordée par Moody's (B1), et qualifie elle aussi les obligations dites "hautement spéculatives". Les deux agences avaient été désignées en mai dernier pour assurer la notation du pays, en prévision de l'eurobond de 500 millions de dollars que la Côte d'Ivoire doit émettre durant le mois de juillet 2014.

La note attribuée à Abidjan par Fitch est également inférieure d'un cran à celles reçues de la part de cette agence par la république du Congo et le Kenya (B+), et se situe deux niveaux en dessous de celles du Gabon et du Nigeria (BB-), ce qui reflète en partie le fait que la Côte d'Ivoire a fait défaut sur sa dette en 2011, durant la crise post-électorale que le pays a traversée.

Réformes

Parmi les aspects positifs retenus pour cette notation, Fitch met l'accent sur la croissance économique du pays (supérieure à 9% en 2012 et en 2013, elle devrait atteindre 9% en 2014 et 8,5 % en 2015), le retour de la stabilité politique, les investissements publics ainsi que privés soutenus dans le domaine des infrastructures et enfin les réformes structurelles mises en place par la Côte d'Ivoire.

L'agence de notation souligne en particulier la remontée du pays dans le classement Doing Business de la Banque mondiale : "en 2013, la Côte d'Ivoire a fait partie des 10 pays ayant accompli le plus de réformes" selon ce classement, note Fitch. Le pays occupe le 167e rang mondial en 2014, il était à la 173e place un an auparavant.

L'amélioration de la situation sécuritaire, juge l'entreprise britannique, est également l'un des facteurs ayant joué dans l'attribution de la note "B" à la Côte d'Ivoire. Cette progression de la sécurité s'ajoute, note Fitch, à une hausse de 12 % du PIB réel par habitant depuis 2011.

L'endettement du pays (42,9 % du PIB) bien que relativement élevé reste en ligne avec la moyenne régionale (43 %), indique le communiqué du groupe britannique. Le déficit public reste contenu (2,3 % du PIB en 2013) et devrait rester en dessous de la barre des 3 % en 2015. De même, le déficit de la balance des comptes courants demeure faible. Il ne représentait que 1,6% de la valeur ajoutée nationale en 2013 et ne devrait atteindre que 3,1 % du PIB en 2015, malgré la hausse prévue des investissements.

Gouvernance

À l'instar de Moody's, Fitch pointe toutefois du doigt les faiblesses de la Côte d'Ivoire en matière de gouvernance. "La gestion des finances publiques du pays demeure relativement faible, comparée aux États de la région, note l'agence britannique, comme le montre la volatilité et le bas niveau des recettes fiscales (21% du PIB) ainsi que les salaires publics élevés (34% des revenus de l'État)". L'agence de notation s'inquiète également du peu de marge dont dispose Abidjan pour faire face à un choc fiscal.

En dépit des perspectives positives qui accompagnent la note attribuée à la Côte d'Ivoire - ce qui signifie que l'agence de notation ne prévoit pas une dégradation prochaine de celle-ci - , Fitch souligne qu'une détérioration de l'environnement politique et sécuritaire, notamment dans la préparation des élections présidentielles de 2015, ou une aggravation des déficits des comptes publics et des comptes extérieurs pourraient entraîner une baisse de la note du pays.




Côte d'Ivoire Abidjan Afrique Nigeria Ghana Kenya Congo Doing Business Banque mondiale eurobond présidentielle PIB élections