ft-ad_1
Société

Dérèglement climatique et transition énergétique : l'ASCAD ouvre un séminaire sur les avancées de la recherche et de l'enseignement de la physique en Côte d'Ivoire

post-img

Abidjan, le 02 mai 2024- À l'initiative de l'Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d'Afrique et des Diasporas africaines (ASCAD), un séminaire avec expositions pour faire le point sur les « avancées de la recherche et de l'enseignement de la physique en Côte d'Ivoire face au dérèglement climatique et à la transition énergétique », s'est ouvert le 02 mai 2024 à l'université Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan-Cocody.

Présidant l’ouverture de ce séminaire qui se tient sur deux jours, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, s’est félicité du choix de cette thématique qui cadre avec le contexte mondial actuel marqué par le changement climatique.

« Par le choix de ce thème, l’ASCAD a voulu coller à l’actualité du moment, à savoir le changement climatique dont l’impact polarise l’attention de l’humanité, du fait des effets dévastateurs tous azimuts et qui dépassent toutes nos prévisions », a affirmé le ministre.

Pour Adama Diawara, « l’ASCAD offre ainsi un espace de rencontre entre les chercheurs, les acteurs du domaine des énergies renouvelables et les décideurs politiques qui ont retenu la pertinence de ce thème dans le cadre des engagements de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre le réchauffement climatique et le développement durable ».

Pour sa part, le coordonnateur dudit séminaire, Professeur Arsène Kobéa, par ailleurs directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a souligné que cette rencontre est l’occasion pour faire également le point sur les avancées dans le domaine de la Recherche-Développement. « C’est à ce prix que nous pourrons mieux envisager les mesures d’adaptation et de résilience, et mieux entamer notre transition énergétique ».

Le président de l’ASCAD, Professeur Antoine Hauhouot- Asseypo, s’est dit confiant dans le tandem « technologie-science pour réaliser des progrès ». À l’en croire, l’ASCAD dispose d’hommes capables de le réaliser et d’être à la hauteur des attentes si on lui en donne les moyens nécessaires. « Il n’y a pas meilleur ailleurs. C’est ici que se trouve la solution. L’Académie, nous sommes à votre service. Aidez-nous. Si vous nous aidez, vous ne serez pas déçus. Je ne plaide pas pour ma chapelle, je plaide pour notre chapelle », a-t-il conclu.

Au cours de ce séminaire, un point sera fait sur les avancées d’ordre théorique en termes de modélisation, et dans le domaine de la Recherche-Développement pour créer les conditions d’une introduction massive des systèmes d’énergies renouvelables en Côte d’Ivoire.

CICG




université Félix Houphouët-Boigny Côte d'Ivoire Enseignement supérieur service don lutte Abidjan énergie Afrique Adama Diawara Côte d’Ivoire Cocody CICG développement

Articles similaires