Média : Le ministre Amadou Coulibaly réceptionne les résultats d'une étude sur le modèle économique et la professionnalisation de la presse en Côte d'Ivoire

  • Source: CICG
  • Date: mar. 20 fév. 2024
  • Visites: 753
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 19 février 2024 - Un atelier de restitution de l'étude sur le modèle économique et la professionnalisation de la presse en Côte d'Ivoire a eu lieu, ce lundi 19 février 2024 à Abidjan-Plateau. Selon cette étude, conduite par le cabinet IBF International Consulting pour l'Union européenne (UE) à la demande du ministère de la Communication, l'avenir de la presse papier reste toujours prometteuse.

Les recommandations de l'étude menée du 25 septembre 2023 au 8 janvier 2024, ont été remises ce jour par l'ambassadeur de l'UE en Côte d'Ivoire, Francesca Di Mauro, au ministre de la Communication, Amadou Coulibaly.

L'objectif était de réaliser un diagnostic de la crise économique traversée par la presse écrite et de proposer des perspectives de développement, prenant en compte en particulier la transition digitale des entreprises de presse à mettre en œuvre.

« L'étude nous conforte à l'idée que malgré les mutations numériques, la presse papier a encore un bel avenir devant elle. A une condition : que les recommandations de cette étude deviennent pour nous un repère, une référence et un point d'ancrage », a déclaré Amadou Coulibaly.

Au nombre de vingt (20), ces recommandations prennent en compte toutes les problématiques de la presse, entre autres, les modalités de régénération, la gouvernance des entreprises de presse, le cadre juridique et règlementaire, les contenus éditoriaux, la formation, la crise de la distribution de la presse, les défis de la transition numérique, la génération de revenus, l'aide publique à la presse, la professionnalisation du secteur.

« A travers ces recommandations, nous avons entre nos mains des pistes de solutions. Le Gouvernement fera sa part. Mais seul, son engagement ne suffirait pas à redresser la situation. Il vous appartient de faire votre part », a dit le ministre à l'endroit des patrons de presse, des imprimeurs, des distributeurs et journalistes.

Pour l'ambassadeur Francesca Di Mauro, c'est important d'avoir une presse forte et indépendante en Côte d'Ivoire. Cette presse, a-t-elle dit, passe par l'autonomisation de la génération des revenus.

L'atelier, présidé par le ministre Amadou Coulibaly, s'est tenu en présence de l'ancien ministre de la Communication, Lia Bi Douayoua, des dirigeants des entreprises de presse en Côte d'Ivoire et de la directrice du CICG, Awa Dosso.

CICG




Côte d'Ivoire digital numériques secteur économique entreprises Abidjan distribution 2023 Amadou Coulibaly Plateau France Union européenne Gouvernement CICG développement formation



Educarriere sur Facebook