Alassane Ouattara libère 2000 détenus, mais ignore les prisonniers politiques de la crise postélectorale de 2010


Le chef de l’État, Alassane Ouattara, dimanche 31 décembre 2023 - Capture d'écran
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 01 janv. 2024
  • Visites: 1350
  • Commentaires: 0
Environ 2000 détenus de droit commun condamnés pour des délits mineurs seront libérés à partir de janvier 2024, a annoncé le chef de l'État, Alassane Ouattara, dans son discours à la nation prononcé ce dimanche 31 décembre 2023, laissant de côté la question des prisonniers politiques de la crise postélectorale de 2010.

« Conformément à l'article 66 de la Constitution, et comme il est de tradition en fin d'année, j'ai signé un décret accordant la grâce présidentielle à environ 2000 détenus de droit commun », a déclaré le Président Ouattara, ce dimanche.

Un geste significatif visant à alléger la surpopulation carcérale, qui intervient dans le cadre des traditionnels vœux présidentiels à la nation.

Les condamnés pour des délits mineurs

Le président a cependant souligné que la portée de cette grâce présidentielle est spécifiquement réservée aux condamnés pour des délits mineurs, laissant de côté la question des prisonniers politiques de la crise postélectorale de 2010, condamnés quant à eux pour des crimes de sang.

La question des prisonniers politiques reste un sujet sensible en Côte d'Ivoire, rappelant les séquelles de cette période cruciale de l'histoire du pays.

À ce jour, environ 30 personnes, comprenant des militaires et des civils, sont toujours incarcérées

Lors de la rencontre entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo le 27 juillet 2021, ce dernier avait expressément plaidé en faveur de la libération des détenus liés à la crise de 2010.

L'ex-Président, qui était sous le coup d'une condamnation à 20 ans de prison pendant la crise de 2010-2011, s'est vu accorder la grâce présidentielle, la veille du 62ᵉ anniversaire de l'indépen (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


anniversaire Côte d'Ivoire État 2023 Laurent Gbagbo Alassane Ouattara grâce présidentielle Constitution crise postélectorale

En direct | Message à la Nation, le 31 décembre 2023.

En direct | Message à la Nation, le 31 décembre 2023.

Publiée par Présidence de la République de Côte d'Ivoire sur Dimanche 31 décembre 2023




Educarriere sur Facebook