NTIC

Espace UEMOA : Un Atelier sur l'écosystème des technologies numériques

post-img

Echanger sur les résultats de l’étude menée sur le  paysage Edtech de l’Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa). Voici, entre autres, l’objectif de l’atelier organisé du 29 au 1er décembre 2023 à Abidjan, par la Fondation Mastercard en partenariat avec l’Association pour le développement de l’éducation (ADEA). Une étude complète autour de laquelle plusieursexperts dans le domaine de l’éducation et des technologies ainsi que des représentants de l’enseignement supérieur, de l’innovation et de la recherche scientifique de la zone UEMOA, ont échangé. Les participants ont identifié les principaux défis et opportunités pour l’établissement des écosystèmes Edtech dans la région. Pour Joseph Nsengimana, Directeur du Centre africain pour l'enseignement et l'apprentissage innovants en TIC de la Fondation Mastercard, ces trois jours de travaux ont permis de dépeindre la situation dans la zone UEMOA. «  Ce atelier a permis d’engager les parties prenantes de chaque pays participant pour un écosystème Edtech plus robuste. Les premières discussions ont porté sur l’évaluation actuelle des Edtech dans la région et sur la manière de promouvoir efficacement leur intégration pour améliorer l’accès et la qualité de l’éducation. Il y a eu des recommandations dont nous allons tenir compte pour les prochaines discussions », a indiqué  Joseph Nsengimana.

 

Education

 

Un atelier salué également par Albert Nsengiyumva, Secrétaire-exécutif de l’ADEA. « L’une des principales raisons qui font que nous nous retrouvons ici, c’est comment faire pour faciliter l’accès à la technologie pour l’éducation et ainsi donner des moyens à nos écoles, à nos élèves de se les approprier », a signifié M. Nsengiyumva. L’étude sur laquelle l’atelier a planché a été menée par Etudesk, une startup ivoirienne qui évolue dans les technologiques du numérique dans le secteur de l’éducation. La structure a notamment attiré l’attention des participants sur le manque de connaissance technologique des personnels administratifs dans le secteur éducatif. «  Plusieurs défis sont à relever au sein des startups qui exercent dans le développement de la technologie numérique dans l’éducation, mais aussi du côté des consommateurs. Notre études a permis de savoir que le personnel éducatif dans nos écoles et nos administrations manque de compétence numérique de base qui devrait leur permettre de pouvoir utiliser ces solutions »a déclaré Lamine Barro, directeur général de Etudesk.

 

Marie-Désirée Ky




secteur économique consommateurs don Abidjan éducation élèves innovation startups enseignement sein Edtech TIC ADEA Albert Nsengiyumva 2023 UEMOA partenariat Fondation développement ivoirien permis

Articles similaires