5ème étape de la Ronde du social à Daloa : les populations exhortées à souscrire gratuitement aux produits de protection sociale pour améliorer leurs conditions de vie

  • Source: CICG
  • Date: vend. 21 juil. 2023
  • Visites: 686
  • Commentaires: 0
Daloa, le 20 juillet 2023 - Le ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, a officiellement lancé, ce jeudi 20 juillet 2023 à la place Gbêbani de Daloa, la 5ème étape de la Ronde du social, caravane de sensibilisation de proximité des populations. C'était en présence du ministre Mamadou Touré, cadre de la région du Haut-Sassandra, du représentant du ministre gouverneur du district du Sassandra-Marahoué, du préfet de la région du Haut-Sassandra, préfet du département de Daloa, du maire de la commune et d'une population sortie nombreuse.

Le ministre Adama Kamara a saisi l'occasion pour sensibiliser les populations à l'importance de s'inscrire aux produits de protection sociale. Il s'agit notamment de la Couverture maladie universelle (CMU), du Régime social des Travailleurs indépendants (RSTI) et de La Complémentaire. "Ces projets majeurs mis en place par le gouvernement visent à améliorer les conditions de vie de la population", a-t-il assuré.

La CMU, a relevé le ministre en charge de la Protection sociale, permet à toutes les populations résidant en Côte d'Ivoire d'accéder à des soins de santé de qualité à moindre coût. "La CMU prend en compte la consultation, les examens, l'hospitalisation, les médicaments. L'assuré ne paie que 30% des frais de santé et la CNAM prend en charge les 70%", a-t-il expliqué. "Une fois enrôlé, la cotisation qui vous permettra d'avoir accès à tout le dispositif de soins de la CMU est de 1000 FCFA par mois", a-t-il souligné. Non sans préciser que l'enrôlement à la CMU est totalement gratuit.

Adama Kamara a également informé du lancement, depuis le 9 février dernier à Gagnoa, du mécanisme d'enrôlement avec production In-Situ. Ce mécanisme permet de délivrer la carte CMU en moins de 10 minutes. "Ce système sera déployé progressivement dans toutes nos localités", a-t-il rassuré.

Toujours dans le cadre de la CMU, il a encouragé les agriculteurs à se faire enrôler afin que leurs cotisations mensuelles soient prises en compte par les différents conseils de Café-Cacao, Coton-Anacarde et Hévéa-Palmier à Huile.

Concernant le second instrument de protection sociale, le Régime social des Travailleurs indépendants (RSTI), le ministre a indiqué qu'il vise à protéger la grande majorité des travailleurs du secteur informel et les membres de leur famille qui étaient exclus des systèmes de sécurité sociale existants. "Grâce à ce régime, les agriculteurs, les commerçants, les transporteurs, les artisans, les artistes, les avocats, les notaires et tous ceux qui travaillent dans le secteur privé non formel peuvent bénéficier désormais d'une pension à la retraite et d'indemnités en cas d'accident ou de maladie, s'ils s'affilient à la CNPS et paient leurs cotisations régulièrement", a-t-il fait savoir.

Parlant de La Complémentaire, le troisième instrument de protection sociale en vigueur, Adama Kamara a souligné qu'il permet aux fonctionnaires et agents de l'État d'améliorer leur pension de retraite versée par la CGRAE grâce à une épargne sécurisée, flexible et rémunérée.

"Je vous encourage à fréquenter les agences de la CNPS, de la CGRAE et les guichets d'enrôlement de la CNAM, même après la fin de notre tournée dans votre région", a affirmé le ministre en charge de la Protection sociale.

Il a rendu un vibrant hommage au Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, qui, à travers son programme ‘'Une Côte d'Ivoire Solidaire'' a inspiré la Ronde du social.

Source : CICG




Côte d'Ivoire transport sociale lancement secteur livrer projet production local État agriculteurs épargne 2023 Alassane Ouattara Mamadou Touré jeu Gagnoa Daloa Sassandra gouvernement CNAM Couverture maladie universelle CMU CNPS accident CICG Café-Cacao fonctionnaires santé



Educarriere sur Facebook