ft-ad_1
Politique

Chantal Nanaba Camara prend les rênes du Conseil constitutionnel ivoirien

post-img
Chantal Nanaba Camara, présidente du Conseil constitutionnel

La cérémonie de passation des charges a eu lieu ce jeudi 20 juillet 2023 au siège de l'institution, au Plateau, le Centre des Affaires d'Abidjan.

Le président sortant, Mamadou Koné, a salué un évènement historique, auréolé par l’avènement de la première femme à occuper le poste de président du Conseil constitutionnel de la Côte d’Ivoire.

« Je pars sans rancune, ni rancœur. Mais, je m’empresse de préciser aussi, afin que nul n’en ignore, que je pars également sans aucun regret, relativement aux décisions qui ont été rendues par le Conseil constitutionnel pendant ma présidence, je les assume toutes, sans exception », a-t-il déclaré.

Mamadou Koné, en poste depuis février 2015, s’est réjoui de que qu’après son départ du Conseil constitutionnel, Chantal Nanaba Camara, qui est de la même promotion que lui, vienne prendre la tête de l’institution, tout en saluant son leadership.

« Je suis très honorée par cette marque de confiance qui me met face à un nouveau défi, encore plus grand, qu’il conviendra de relever, en toute humilité et responsabilité, dans le respect de notre loi fondamentale », a laissé entendre la nouvelle présidente du Conseil constitutionnel.

Chantal Nanaba a, à l’endroit de son prédécesseur, dit que dans les tréfonds des mémoires, il affiche « l’image d’un magistrat émérite, animé au suprême dévouement, pour la défense des droits et libertés et qui, par ses états de services éloquents, a donné à la justice ivoirienne, en général et au Conseil Constitutionnel, en particulier, leurs lettres de noblesse, dans un pays en qu&eci (...)

Lire la suite sur APA


service don Abidjan leaders fonds 2023 Mamadou Koné jeu Côte d’Ivoire Plateau Conseil Constitutionnel ivoirien

Articles similaires