Conseil constitutionnel : la nouvelle présidente, Chantal Nanaba Camara, prête officiellement serment devant le Président de la République, Alassane Ouattara

  • Source: CICG
  • Date: mar. 18 juil. 2023
  • Visites: 750
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 17 juillet 2023- La nouvelle présidente du Conseil constitutionnel, la magistrate hors hiérarchie, grade A, échelon unique, Chantal Nanaba Camara, a officiellement prêté serment devant le Président de la République, Alassane Ouattara, le lundi 17 juillet 2023 à la salle des Pas Perdus de la Présidence de la République à Abidjan-Plateau. Ce, après sa nomination par décret le 09 mai 2023 par le Président de la République, Alassane Ouattara, pour une durée de six ans.

"Je m'engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, à l'exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect de la Constitution, à garder le secret des délibérations et des votes, même après la cessation de mes fonctions, à ne prendre aucune position publique dans les domaines juridique, politique, économique et social, à ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence du Conseil constitutionnel», a récité Chantal Nanaba Camara, la main gauche posée sur la Constitution et la main droite levée.

Chantal Nanaba Camara dont la nomination prend officiellement effet à compter du 21 juillet 2023, était précédemment présidente de la Cour de Cassation depuis avril 2020.

Le Président Alassane Ouattara a dit ses félicitations à la nouvelle présidente du Conseil constitutionnel : "Madame la présidente du Conseil constitutionnel, votre accession à cette haute fonction de l'État est plus que méritée au regard de votre parcours professionnel de près de quarante-cinq ans dans la magistrature, parce que vous incarnez un serviteur engagé et dévoué de l'État. Au regard de votre brillante carrière de magistrate, de vos qualités professionnelles, mais également des hautes fonctions que vous avez occupées, je n'ai aucun doute que vous saurez assurer avec compétence, intégrité, rigueur, avec dévouement vos fonctions à la tête du Conseil constitutionnel".

Selon Alassane Ouattara, la nomination de Chantal Camara est aussi une autre concrétisation des engagements qu'il a pris, à travers la constitution, notamment en son article 37, d'encourager la promotion de la femme aux responsabilités dans les institutions, administrations et entreprises publiques.

"Elle est la preuve de la confiance que je place aux femmes de Côte d'Ivoire. Cette cérémonie revêt un caractère historique car elle consacre l'avènement, pour la première fois dans notre pays, d'une femme à la présidence de l'importante juridiction institutionnelle qu'est le Conseil constitutionnel. Qu'il s'agisse de la Chambre constitutionnelle, de la Cour suprême ou du Conseil constitutionnel, la juridiction constitutionnelle a toujours été dirigée par les hommes", a souligné le Chef de l'État.

Le Président de la République l'a "exhortée à faire en sorte que son action contribue à renforcer le prestige et l'efficacité de cette Institution dont le rôle majeur dans la régulation des pouvoirs publics, la consolidation de l'État de droit et de la démocratie dans notre pays n'est plus à démontrer".

"Je compte sur votre abnégation, votre rigueur, votre impartialité dans l'accomplissement de votre exaltante mission aux services des Ivoiriens en ayant pour boussole notre Loi fondamentale. Félicitations et plein succès dans vos nouvelles fonctions", a conclu Alassane Ouattara.

Il a saisi l'occasion pour adresser ses plus vifs remerciements au prédécesseur de Chantal Nanaba Camara, notamment le magistrat hors hiérarchie, Mamadou Koné, dont le mandat est arrivé à expiration après être arrivé à la tête de l'institution, le 03 février 2015. Il a également eu une pensée pieuse pour feu Francis Wodié ancien président du Conseil constitutionnel, éminent homme de droit, premier constitutionnaliste de Côte d'Ivoire, récemment décédé.

La Première dame Dominique Ouattara, le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, le Premier Ministre Patrick Achi, les présidents des autres Institutions de la République, des membres du gouvernement, des ambassadeurs, des autorités traditionnelles, et autres, étaient présents à cette cérémonie.

Source : CICG




professionnelle Côte d'Ivoire service économique entreprises don Abidjan État femmes 2023 Alassane Ouattara Dominique Ouattara Patrick Achi Tiémoko Meyliet Koné Francis Wodié Mamadou Koné jeu Plateau gouvernement CICG Conseil constitutionnel indépendance Ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour