NTIC

Innovation technologique : la Côte d'Ivoire se lance à la conquête de l'espace

post-img
Ph DR

En tant que première puissance économique de sa région, la Côte d'Ivoire a un rôle à jouer pour dynamiser l'aérospatial du continent.

Elle compte ainsi intégrer le cercle restreint des puissances spatiales africaines, en créant sa propre agence, et en lançant son premier satellite d'ici à 2024.

NewSpace Africa Conference

Du 25 au 28 avril 2023, la Côte d’Ivoire a accueilli la seconde édition du forum africain sur l’espace organisé par l’Union africaine, la NewSpace Africa Conference. Avec ce sommet, Abidjan atteste de ses ambitions spatiales, et de sa volonté de rejoindre les vingt-et-un pays africains ayant déjà entamé un programme spatial national. Réunissant près de 300 décideurs publics, ingénieurs et entrepreneurs du domaine spatial africain, la NewSpace Africa Conference a pour but de développer la coopération africaine en matière de recherche, de formation et de partage d’informations.

L’idée novatrice, c’est que du début jusqu’à la fin de la chaîne, on connaisse toutes les compétences, toutes les ressources intellectuelles

« L’idée novatrice, c’est que du début jusqu’à la fin de la chaîne, on connaisse toutes les compétences, toutes les ressources intellectuelles, parce que nous formons les jeunes, explique Éric N'Guessan, le secrétaire général de l’Association africaine pour la technologie et l’innovation. Nous formons aux maths, nous formons à l’électronique, nous formons à la programmation pour que l'on puisse maîtriser toute la chaîne pour arriver au satellite. Aujourd’hui, on est capable de maîtriser cette chaîne, poursuit ce scientifique. Le dernier maillon, c’est le lanceur. Et donc, maîtrisons toutes les technologies nécessaires pour aller jusqu’au lanceur ».

Toutefois, le spatial ne se résume pas à l’image de grandeur qu’il confère ni aux découvertes abstraites qui seront faites dans le secteur, mais a bien une visée pratique pour le continent. « Le spatial n'est pas une option, mais plutôt une nécessité pour les pays africains. Parce que c'est un outil d'aide à la décision et pour la gestion des ressources. Dans le secteur de l'agriculture, il est aujourd'hui inimaginable d'augmenter la productivité si on ne fait pas appel aux technologies spatiales, que ce soit pour le positionnement, la cartographie, etc. L'outil spatial est également présent dans l'aménagement du territoire », explique Driss El Hadani, directeur du Centre national marocain de télédétection spatiale (CNTS).

Agence spatiale ivoirienne

« Nous sommes déterminés à faire de la Côte d’Ivoire un pôle de la technologie aéronautique et spatiale en Afrique », annonçait Daniel Kablan Duncan, vice-président ivoirien, en 2018. Cinq ans plus tard, la machine est lancée. À l’occasion du forum africain sur l’espace, Abidjan a en effet annoncé la création de l’agence spatiale ivoirienne, ainsi que le lancement d’un premier satellite d'ici à 2024, celui-ci de conception 100% ivoirienne. Concernant l’agence spatiale ivoirienne, celle-ci est le fruit d’études multisectorielles ayant abouti à la conclusion qu’il existait une bonne expertise du domaine spatiale dans le pays, mais qu’elle n’était pas structurée ni utilisée dans la perspective du Newspace (émergence de l’industrie spatiale d'initiative privée).

Les agences spatiales et les entreprises de ce secteur doivent profiter de ce cadre pour bâtir des coopérations stratégiques avec les partenaires stratégiques présents

L’agence vise donc à constituer un cadre pour favoriser le développement des expertises ivoiriennes, mais également pour faciliter les échanges avec les autres agences spatiales nationales. « La politique et la stratégie spatiale de l’Union africaine doivent être l’un des moteurs de la sécurité africaine, estime Adama Diawara, ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Cependant, nous (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


entrepreneur Côte d'Ivoire Enseignement supérieur lancement secteur économique entreprises don Abidjan Afrique innovation agriculture jeunes ingénieurs 2023 Daniel Kablan Duncan Adama Diawara CNT Côte d’Ivoire satellite développement Union africaine information ivoirien

Articles similaires