ft-ad_1
Société

Assainissement et drainage : le taux national d'accès à l'assainissement passé de 22% en 2011 à 56% en 2021

post-img

Abidjan, le 17 mai 2023- Le taux national d'accès à l'assainissement qui était de 22% en 2011 est passé à 56% en 2021, tandis que le taux d'accès à l'assainissement en milieu urbain est passé de 39% en 2011 à 74% en 2021, et celui en milieu rural est passé de 8% en 2011 à 32% en 2021.

Le directeur du Suivi de l'Exploitation et de la Qualité à l’Office National de l’Assainissement et du Drainage (ONAD), Konan Ahou, a dévoilé ces informations, le mardi 16 mai 2023 à Abidjan.

Il était l'invité de la conférence hebdomadaire "Tout Savoir Sur" du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG), retransmise en direct sur la page Facebook officielle du gouvernement et en présence de la presse.

Au niveau des schémas directeurs d'assainissement, il a relevé que les sept schémas directeurs existant avant 2011 ont été actualisés et depuis 2021, ce sont neuf autres schémas directeurs réalisés et 13 autres en cours.

Selon Konan Ahou, de 2013 à 2022, ce sont des investissements de 81,5 milliards de FCFA qui ont été consentis pour la réalisation de ces travaux d'assainissement et de drainage à Abidjan et dans 20 villes de l'intérieur du pays. Non sans annoncer que l'État prévoit à l'horizon 2030 un investissement de 550 milliards de FCFA dans les ouvrages.

En termes d'acquis, Monsieur Konan Ahou s'est félicité de la réalisation et de la réhabilitation de barrages écrêteurs de crues, de la réalisation de réseaux d'eaux pluviales et d'eaux usées. Il a aussi rappelé la construction de stations de traitement des boues de vidanges, la réalisation de postes de dépotage des boues de vidanges et la réalisation de branchements sociaux au réseau d'eaux usées.

Depuis 2014, a-t-il ajouté, l'ONAD a mis en place l'opération ''Pré-saison des pluies'' qui permet, entre autres, l'entretien permanent des ouvrages primaires de drainage, le curage ponctuel des ouvrages de drainage, le traitement des points critiques, les dispositifs de surveillance pendant la saison des pluies et la libération des emprises.

Pour maintenir ces acquis, il a invité les populations à se garder d'agresser et de jeter les déchets et ordures dans les ouvrages d'assainissement et de drainage, pour éviter leur obstruction.

Source : CICG




déchets ville ordures Abidjan riz État investissements 2023 Facebook gouvernement CICG information

Articles similaires