ft-ad_1
Société

Cour des Comptes : les capacités d'une soixantaine de magistrats renforcées en évaluation des politiques publiques

post-img

Abidjan, le 11 mai 2023- À l'initiative du Programme Pays de Renforcement des Capacités (PPRC) et en partenariat avec l'Ecole nationale d'Administration Publique (ENAP) du Canada (Québec), une soixantaine de magistrats de la Cour des comptes ont été formés, du mardi 25 avril au vendredi 05 mai 2023 à Yamoussoukro, à l'évaluation des politiques publiques afin de leur permettre de conduire des missions de haute valeur ajoutée.

Cette formation a permis aux magistrats d'approfondir et d'actualiser leurs connaissances des concepts, des approches et des méthodologies de l'évaluation, particulièrement en contexte de développement ou d’administration publique, d'acquérir des compétences et un savoir-faire pratique en matière de planification, d’élaboration et de gestion d'évaluations.

Ils ont également été formés à la maîtrise de la méthodologie de conduite d’une mission d’évaluation, ses principes et ses étapes clés (rédaction des TDR, cahier de charges, matrice d’évaluation, critères, indicateurs, rédaction de rapport et communication des résultats, etc.).

Le Président de la Cour des comptes, Kanvaly Diomandé, a dit qu'il accordait du prix à cette formation car, selon lui, « l’évaluation des politiques publiques est un défi majeur pour la Cour des Comptes ».

Représentant le ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, le directeur des Programmes de Renforcement des Capacités, Charles Gnelbin Hlyh, a dit sa grande fierté quant à l’accompagnement de cette prestigieuse Cour des comptes qui, selon lui, a pris toute sa place dans le paysage institutionnel sous la houlette de son président Kanvaly Diomandé.

Madame le coordonnateur national du PPRC, Cynthia Curtis, s’est réjouie de la tenue de cette formation « qui a permis de parcourir en profondeur la complexité de l’évaluation des politiques dans un contexte de mutation de notre administration publique ».

La Cour des Comptes, a-t-elle poursuivi, fait aujourd’hui figure de bras opérationnel du Parlement dans l’exercice de l’évaluation des politiques publiques à la lumière de la constitution ivoirienne du 08 novembre 2016.

Ces sessions de formation animées par les experts de l’ENAP Canada (Québec), ont bénéficié du soutien financier de la Banque mondiale, à travers le Projet pour l’Amélioration de la Gouvernance et la Délivrance des Services de base aux citoyens (PAGDS).

Source : CICG




Banque don Abidjan communication Program 2023 jeu Cour des Comptes Yamoussoukro Canada CICG partenariat développement formation ivoirien permis

Articles similaires