Elections locales ivoiriennes : Affi annonce des « alliances » avec le RHDP

  • Source: APA
  • Date: dim. 07 mai 2023
  • Visites: 885
  • Commentaires: 0
Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan, a expliqué le sens du partenariat de son parti avec le (RHDP, pouvoir), à l'occasion de la Fête de la liberté à Man, dans l'Ouest du pays.

« Ce partenariat est une ambition pour l'avenir », a fait savoir ce samedi 6 mai 2023 Affi N'Guessan aux militants venus des différentes régions de la Côte d'Ivoire, se félicitant qu'ils soient « aujourd'hui plus de 30.000 militants combattants présents ici à Man ».

L'ancien Premier ministre, Affi N'Guessan, leader du FPI, a signé le 2 mai 2023, à Abidjan, un accord de partenariat avec le parti de Alassane Ouattara, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), en vue de la paix et de la réconciliation nationale.

La signature de cet accord de partenariat intervient à quelques mois des élections municipales et régionales, fixées au 2 septembre 2023. Un scrutin déterminant pour les élections présidentielles d'octobre 2025.

« Je dois dire que l'alliance que nous venons de conclure sera notre principal instrument pour que le futur président de la République de Côte d'Ivoire sorte du partenariat entre le Front populaire ivoirien et le RHDP », a-t-il dit, ajoutant que « c'est une assurance ».

L'objectif de ce partenariat, « ce n'est pas de renoncer à ce que nous sommes, nous ne perdons pas et nous ne perdrons jamais notre identité et notre liberté de parole, (car) nous serons un aiguillon et une vigie en matière d'impartialité de l'Etat, de la justice, de la lutte contre la corruption et pour la bonne gouvernance », a-t-il déclaré.

« Nous avons prévu dans le cadre de ce partenariat un cadre de concertation qui nous permettra d'évaluer les progrès de manière franche et loyale. Et ce partenariat ne constitue pas un accord électoral, en revanche, il prévoit la conclusion d'accords électoraux s'ils nous apparaissent nécessaires », a-t-il relevé.

Le FPI, selon l'ancien Premier ministre Affi N'Guessan, a présenté 30 candidats aux élections des conseillers régionaux et 194 candidats aux élections municipales. Le parti l'a fait « pour montrer à ceux qui croyaient que l'enveloppe était vide » que la formation est représentative.

Cependant, « nous n'aurons pas 30 candidats effectifs aux élections régionales ni 194 candidats aux élections municipales parce que nous avons prévu le principe des alliances électorales, le principe de listes communes à négocier à la base entre les responsables locaux du FPI et ceux du RHDP », a-t-il laissé entendre.

Pour M. Affi N'Guessan, l'objectif du FPI est d' « avoir un maximum d'élus ». Il n'a pas manqué de souligner que septembre prochain, mois des élections locales, sera pour le parti « un défi et nous devons démontrer que nous sommes là. Il nous est interdit de trébucher ».

« La victoire le 2 septembre n (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire don lutte Abidjan local 2023 Alassane Ouattara Affi N'Guessan Rhdp Front populaire ivoirien FPI Houphouëtiste Rassemblement présidentielle réconciliation candidats élections corruption partenariat formation bonne gouvernance




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour