Côte d'Ivoire : engagements des opérateurs suite à la hausse du prix de l'Internet

  • Source: APA
  • Date: dim. 16 avr. 2023
  • Visites: 1250
  • Commentaires: 0
Une nouvelle concertation entre le régulateur du secteur des Télécommunications/TIC de Côte d'Ivoire (ARTCI) et les entreprises de téléphonie mobile est fixée pour le 20 avril 2023.

Face à la polémique suscitée par la hausse des prix de l'Internet mobile, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a demandé au régulateur d'engager une concertation avec les opérateurs afin de trouver une solution idoine dans le respect de l'intérêt de toutes les parties prenantes.

Dans cet élan, l'Autorité de régulation du secteur des Télécommunications/TIC de Côte d'Ivoire (ARTCI, régulateur) a rencontré le vendredi 14 avril 2023 les opérateurs de téléphonie mobile dans le cadre de ladite concertation, rapporte une note de l'ARTCI.

Cette concertation a notamment acté deux principes, à savoir « l'engagement par les opérateurs d'un retour au plus tôt (en fonction chacun de ses contraintes techniques) des prix de l'internet mobile aux niveaux d'avant le 6 avril 2023 ».

En outre, les parties ont convenu de la « reprise des consultations relativement à la mise en œuvre dans les meilleurs délais et la décision 2023-834 de l'Artci » portant encadrement des offres de services sur le marché de détail de la téléphonie mobile.

Le régulateur du secteur des Télécommunications/TIC a décidé de la baisse du prix minimum de la data mobile de 20%, le faisant passer de 1 F Cfa le mégaoctet à 0,8 Fcfa. Or, dans la pratique, aucun opérateur ne vendait au-dessus de ce prix. Certains opérateurs vendaient l'unité à 0,5 FCFA

A la suite de cette décision, les opérateurs ont procédé à des augmentations qui ont suscité le mécontentement des consommateurs. Le député Assalé Tiémoko a lancé un « boycott citoyen » pour dénoncer la cherté de la data mobile en Côte d'Ivoire.

Dans une note adressée aux opérateurs, l'Artci a réagi indiquant avoir « constaté depuis le 6 janvier 2023 (date d'entrée en vigueur de sa décision) des modifications substantielles » sur les offres internet correspondant à une diminution des volumes internet ou une augmentation des tarifs data mobile.

Selon le régulateur du secteur des Télécommunications/TlC « les modificati (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire service secteur consommateurs entreprises communication TIC 2023 Patrick Achi Internet ARTCI téléphonie mobile ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour