Emploi/Entrepreneuriat

Entrepreneuriat féminin : Plus de 20% des entreprises formelles dirigées par des femmes

post-img

Les femmes s’imposent comme l’un des leviers de la croissance économique du continent africain. Elles sont des acteurs majeurs de changements positifs. En Côte d’Ivoire, le gouvernement déploie de nombreuses initiatives pour que les femmes puissent apporter pleinement leur contribution à l’économie nationale pour un développement durable et une croissance économique intégrée.

La Côte d’Ivoire ne veut pas se priver de la contribution des femmes à l’économie nationale. Le gouvernement met tout en œuvre pour permettre aux femmes qui représentent 47,8% de la population ivoirienne d’apporter leur pierre à la construction d’une Côte d’Ivoire solidaire.

Selon le dernier rapport « Les femmes, l’entreprise et le droit 2023 » publié le 2 mars par la Banque mondiale, le pays fait partie des meilleurs élèves qui ont initié des réformes pour améliorer la participation économique des femmes. L’autonomisation des femmes fait effectivement l’objet de nombreuses attentions. La Côte d’Ivoire a atteint le score de 100 pour l’indicateur entrepreneuriat en interdisant toute discrimination dans l’accès au crédit. Ce qui a eu un impact sur l’entrepreneuriat féminin. En 2022, plus de 20% des entreprises formelles étaient dirigées par des femmes.

« Grâce à la diversité et à l’ampleur des actions menées, la Côte d’Ivoire a su atteindre des résultats tangibles concernant la place des femmes dans la vie économique », a déclaré le Premier Ministre, Patrick Achi, à l’ouverture de la 9e édition du Forum de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat féminin (FEEF), le 11 novembre 2022 à Abidjan. Plus d’un tiers des PME ivoiriennes sont dirigées par des femmes.

La Côte d’Ivoire dispose d’une stratégie nationale d’autonomisation des femmes. Et des fonds sont spécifiquement dédiés aux femmes.

Le Fonds femmes et développement est destiné aux femmes porteuses de projets. Avec une dotation de 250 millions de FCFA en 2019 et de 500 millions de FCFA en 2020. Ce fonds a permis de toucher 13 974 bénéficiaires.

Depuis sa mise en place en 2012, le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) a permis à plus de 300 000 femmes d’entreprendre et de devenir autonomes. Ce fonds initié par la Première dame, Dominique Ouattara a impacté plus de 2 millions de familles.

En plus des fonds, de nombreux programmes sont dédiés à l’entreprenariat féminin, parce que la femme constitue aujourd’hui l’un des nouveaux leviers de la croissance économique du continent africain.

Le gouvernement à travers le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a lancé en 2020 le programme Usines des femmes de Côte d’Ivoire (USIFEM-CI). Usifem-CI cible tout particulièrement les femmes agricultrices et vise à doter les associations et groupements de femmes des trente et une (31) régions et des deux (2) districts autonomes de la Côte d'Ivoire, d'unités de transformation semi-industrielle de produits agricoles.

D’un coût total de 4,298 milliards FCFA, le programme USIFEM-CI a une durée de trois ans. Il prévoit la formation des femmes en gestion financière, l’accès au fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), la formation des jeunes filles dans les instituts de formation et d’éducation féminine (IFEF) dans les domaines de la transformation et de la mécanique en vue du montage et de la maintenance des machines…

On peut citer aussi le Programme d’Appui aux Femmes Exportatrices (PAFE). Ce projet apporte un soutien particulier aux femmes qui sont dans l’agroalimentaire pour qu’elles soient plus compétitives afin d’exporter leurs produits sur le marché international.

« Nous aidons les femmes à mieux structurer leurs entreprises. Nous les formons à la pratique de bonne gestion, la stratégie marketing, les finances et la production », nous a expliqué Anderson N’Da de l’Agence Côte d’Ivoire PME.

Toutes ces initiatives contribuent à l’amélioration des conditions de vie des femmes en Côte d’Ivoire. Et le Premier Ministre, Patrick Achi, réaffirme sans cesse la détermination de son gouvernement à faire toujours plus pour les femmes qui sont des acteurs majeurs des changements les plus positifs.

Source : CICG




Banque entrepreneur Côte d'Ivoire économique entreprises don jeunes filles Abidjan éducation projet élèves production agricole Program fonds femmes 2023 Dominique Ouattara Patrick Achi Famille Côte d’Ivoire gouvernement PME CICG entreprenariat féminin développement Entrepreneuriat formation ivoirien permis

Articles similaires