2023 Année de la Jeunesse : Les enjeux des consultations nationales

  • Source: CICG
  • Date: dim. 19 mars 2023
  • Visites: 790
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 19 mars 2023 – À l'initiative du gouvernement, se sont tenues, du 30 janvier au 2 février 2023, les Consultations Nationales entre et le gouvernement et 307 organisations et faîtières de jeunesse issues de tous les secteurs, en vue de recueillir leurs propositions, relativement à vision du Président de la République de faire de 2023, l'année de la jeunesse. Un mois et demi après lesdites consultations, que retenir ?

Le rapport des Consultations Nationales de la Jeunesse a été officiellement remis au Premier Ministre Patrick Achi, par le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, le jeudi 09 mars 2023 à la Primature à Abidjan-Plateau. Ce rapport est un document de référence pour toutes les actions qui seront menées cette année au profit des jeunes. Il comprend quatre axes principaux, notamment (1) le Renforcement de l'engagement citoyen et de l'éthique sociale des jeunes, (2) l'Accélération de la formation, de l'insertion professionnelle et de la promotion de l'entrepreneuriat, (3) l'Amélioration des conditions d'épanouissement et de bien-être des jeunes, et (4) l'Accélération des réformes stratégiques en faveur de la promotion accrue de l'emploi des jeunes.

Sous sa forme achevée, le Rapport des Consultations Nationales de la Jeunesse servira de socle au Programme Jeunesse du Gouvernement (PJ Gouv), dont la phase 1 sera mise en œuvre cette année 2023.

Cette série de rencontres sectorielles dont l'objectif était de recueillir l'avis et les contributions des différentes couches de jeunes relativement à l'année de la jeunesse, a permis de dégager quatre axes majeurs autour desquels tourneront les actions et initiatives dans le cadre de l'année de la jeunesse. Au niveau de l'axe 1 relatif à l'engagement citoyen et éthique sociale des jeunes, les consultations ont proposé de valoriser l'éducation civique dans les écoles, de promouvoir le civisme électoral, d'améliorer la participation des jeunes dans les instances de décision, d'accroître la participation des jeunes de la diaspora à la vie de la Nation.

Concernant l'axe 2 relatif à la formation, à l'insertion professionnelle et à l'entrepreneuriat, le rapport évoque la nécessité de multiplier les opportunités de formations techniques et professionnelles des jeunes, d'accroître l'accès des jeunes aux opportunités d'emploi et de stages, d'accélérer le déploiement de l'École de la deuxième Chance, de promouvoir la culture entrepreneuriale et de faciliter l'accès des jeunes au financement.

S'agissant de l'axe 3 relatif à l'épanouissement et au bien-être des jeunes, il ressort desdites consultations nationales, l'impérieuse nécessité de protéger les jeunes contre les effets néfastes d'internet et des médias, d'améliorer leur accès aux soins de santé mentale et à des services de santé de qualité, de promouvoir l'égalité du genre et l'inclusion des jeunes en situation de handicap, de promouvoir et de favoriser la pratique d'activités socio-éducatives, sportives et culturelles.

Sur l'Accélération des réformes stratégiques en faveur de la promotion accrue de l'emploi des jeunes, constituant par ailleurs l'axe 4, le rapport invite au renforcement des dispositifs déjà existant, à la mise en œuvre de nouveaux mécanismes beaucoup plus adaptés aux défis du moment, à la flexibilité de l'accès au financement, etc.

Après la remise du rapport au Chef du gouvernement, le prochain chantier est la mise en œuvre du Programme Jeunesse du Gouvernement (PJ Gouv).

Source : CICG




professionnelle entrepreneur sociale service secteur don Abidjan éducation Program jeunes 2023 Mamadou Touré Patrick Achi Plateau internet diaspora Gouvernement emploi stages CICG formation permis santé



Educarriere sur Facebook