ft-ad_1
Société

Rapatriement volontaire des Ivoiriens vivant en Tunisie : ''Le gouvernement mettra tout en œuvre pour que tous les Ivoiriens en Tunisie qui souhaitent rentrer au pays puissent revenir en toute sécurité'', assure Kandia Camara

post-img

Après avoir été accueillie, ce samedi 04 mars 2023, à leur descente d'avion par une forte délégation du gouvernement conduite par le Premier Ministre Patrick Achi, et après les premières formalités remplies à l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, la première vague des Ivoiriens vivant en Tunisie rapatriée volontairement au pays, a été transportée par des cars de la Sotra à l'Institut national de la Jeunesse et des Sports (INJS), sis à Abidjan-Marcory.

À leur arrivée sur le site de l’INJS, la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, accompagnée du porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Amadou Coulibaly et du ministre de la Santé, Pierre Dimba, a tenu à les rassurer de l’engagement du gouvernement de travailler au retour de leurs compatriotes encore en Tunisie qui désirent regagner la patrie.

« Croyez-moi, le Président de la République, le Premier Ministre et le gouvernement mettront tout en œuvre pour que tous les Ivoiriens qui vivent dans ce pays et qui souhaitent rentrer puissent revenir en toute sécurité. Ceux qui sont en prison sont assistés par des avocats pour qu’ils puissent obtenir leur liberté. Tout sera mis en œuvre pour eux. Les instructions ont été données, les moyens aussi, pour que tout le monde puisse rentrer », a-t-elle dit.

Concernant les Ivoiriens qui ne peuvent pas se rendre à leur ambassade et qui désirent retourner au pays, la ministre chargée de la Diaspora a fait savoir l’existence d’une plateforme en ligne où ils peuvent s’inscrire. « En accord avec les autorités tunisiennes, un cadre bien sécurisé a été organisé pour qu’ils puissent effectuer le déplacement jusqu’en Tunis où ils viendront à l’ambassade pour les dernières formalités afin de prendre l’avion pour revenir ici », a-t-elle ajouté.

Kandia Camara a également fait savoir que le gouvernement mettra tout en œuvre pour que les Ivoiriens qui veulent rester en Tunisie puissent vivre dans la dignité en bénéficiant de l’assistance de l’État et de l’ambassade de Côte d’Ivoire.

François Tanoh a traduit au Président de la République Alassane Ouattara, les remerciements des Ivoiriens en provenance de la Tunisie : « Au nom de tous les Ivoiriennes et les Ivoiriens ici présents, je voudrais remercier notre papa, papa Alassane Ouattara et le gouvernement qui ont travaillé pour le retour de leurs enfants à la maison ».

Après cette rencontre, les membres du gouvernement ont visité les locaux où vont loger leurs concitoyens. Il s’agit de chambres avec toutes les commodités, notamment un climatiseur, des lits, un placard, des chaises et tables, une douche et wc.

En outre, durant les trois jours qu’ils passeront à l’INJS, les migrants ivoiriens de retour de Tunisie auront des séances d’entretien avec les experts des ministères de la Santé (tests PCR), de la Promotion de Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique (écoute, orientation en matière d’insertion socio-professionnelle ou d’assistance sociale), et de la Solidarité (écoute et prise en charge psychosociale).

Pendant leur séjour à l’Institut, ils n’auront rien à débourser comme argent, tout ayant été pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire.

Depuis le 22 février 2023, avec le déclenchement des événements survenus en Tunisie, le gouvernement ivoirien a pris un ensemble de dispositions, en vue de sécuriser et de rapatrier ses ressortissants dans le cadre d’un retour volontaire.




CICG orientation professionnelle monde transport sociale don Abidjan État 2023 Félix Houphouët-Boigny Alassane Ouattara Kandia Camara Patrick Achi Amadou Coulibaly Pierre Dimba Côte d’Ivoire Marcory Tunisie Sotra gouvernement migrants ivoiriens INJS

Articles similaires