Social : Renforcement de la solidarité du gouvernement envers les populations vulnérables

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 03 nov. 2022
  • Visites: 456
  • Commentaires: 0
Dans un contexte mondial marqué par la cherté de la vie due à la crise de la pandémie à Covid-19 et exacerbée par la guerre russo-ukrainienne et le réchauffement climatique, la Côte d'Ivoire entend réduire considérablement son taux de pauvreté : estimé à 44,4% en 2015, ce taux a chuté à 39,4% à fin juin 2021. Mieux, dans l'ambitieux programme du Président de la République dénommé « Une Côte d'Ivoire solidaire », le renforcement de la solidarité envers les populations vulnérables constitue une priorité gouvernementale.

Pour ce faire, les initiatives en faveur les couches les plus défavorisées sont multipliées, surtout à travers le deuxième Programme social du Gouvernement (PsGouv2) qui s'étend sur la période 2022-2024.

L'initiative phare de solidarité envers les personnes les plus vulnérables est le projet « Filets sociaux productifs ». Les bénéficiaires du projet perçoivent une allocation trimestrielle de 36 000 FCFA, soit 12 000 FCFA par mois. Cette allocation est une assistance aux ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 350 FCFA par jour.

Au niveau du projet "Filets sociaux productifs", le paiement des allocations du deuxième trimestre a été effectué pour un montant de 6,3 milliards de FCFA dont 1,095 milliard de FCFA dans les six zones de fragilité du Nord (Poro, Folon, Kabadougou, Tchologo, Bagoué et Bounkani).
À ce jour, plus de 227 000 ménages sont bénéficiaires de ce programme sur toute l'étendue du territoire national.

Les bénéficiaires du Programme "Filets sociaux productifs" seront également pris en compte par le Régime d'Assistance Médicale de la Couverture Maladie universelle (CMU). En effet, ce régime, non contributif pour les bénéficiaires des filets sociaux (1 000 FCFA par mois par personne payé par le gouvernement), est dédié aux personnes démunies qui étaient exclues du système de santé. Dans le cadre de la CMU, 229 802 personnes ont été enrôlées de janvier à juin 2022, 154 345 cartes ont été produites et 201 994 distribuées, 50 089 actes médicaux ont été délivrés, 39 032 consultations réalisées. 29,72% de médicaments ont été dispensés par rapport aux médicaments prescrits et le montant collecté se chiffre à 9,7 milliards de FCFA.

Aussi, durant la crise sanitaire du Coronavirus, qui a eu de graves conséquences sociales, la solidarité nationale a été exprimée. Un Fonds spécial de Solidarité et de Soutien Covid-19 (FSS) a été mis en place. À fin juillet 2022, on estimait à plus de 56,9 milliards de FCFA le montant des appuis. 431 930 ménages vulnérables ont été soutenus et 20 808 travailleurs mis en chômage technique assistés. Ce fonds a permis d'apporter une assistance financière à ces personnes dans le besoin.

Dans le domaine de la santé, face à certaines pathologies onéreuses, l'État s'est également engagé à offrir les mêmes chances de survie à toutes les couches sociales. Dans le cadre de la lutte contre le cancer, par exemple, ce sont 755 patients qui ont été traités gratuitement au CNRAO depuis l'ouverture du centre en 2018. L'État, entre autres appuis, a donné des prises en charge institutionnelles de 100% aux malades vulnérables.

Les actions de solidarité se perçoivent aussi dans des cas de sinistres, où le gouvernement se tient aux côtés des populations éprouvées. Soucieux du cas des victimes des récentes inondations enregistrées dans notre pays avec des niveaux de pluies exceptionnels, le gouvernement a décaissé un fonds spécial de 221, 430 millions de FCFA. Ce fonds a été mis à la disposition du ministère de la Santé et de l'hygiène publique et de la Couverture Maladie universelle et du ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté afin de témoigner à ses populations victimes toute la solidarité et l'accompagnement du gouvernement ivoirien et à leur assurer ainsi sécurité et protection par la fourniture de vivres et de non vivres.

Suite aux accidents dramatiques de la circulation survenus, le lundi 1er août 2022, respectivement sur l'axe Konoufla-Yamoussoukro occasionnant 12 décès et sur l'axe Abidjan-Alépé avec 21 décès, ainsi que des blessés graves dont des enfants, le gouvernement, à travers le Premier Ministre, Patrick Achi, s'est rendu le mercredi 03 août 2022 au chevet des blessés et auprès des familles endeuillées du village d'Attiékoi. Les familles endeuillées ont été assistées à travers " la prise en charge des obsèques et des frais d'hospitalisation de tous les blessés.

En septembre 2022, Myss Belmonde Dogo a apporté la compassion et le réconfort du gouvernement aux familles sinistrées de la tornade du 19 août 2022 qui a détruit plus 200 habitations à Minfla, (Zuénoula). Elle a, au nom de l'État ivoirien, remis aux familles des vivres et non vivres et la somme de 27 millions de FCFA.

Afin de mieux se rapprocher des familles en détresse, le ministère de la Solidarité a initié « Les dimanches de la Solidarité », une initiative qui vise à assister et à soulager les ménages à faible revenu ou des personnes en quête d'assistance partout en Côte d'Ivoire. L'une de ces visites a permis à la famille Samassi, qui a perdu l'un des siens dans un incendie à Yopougon Koweït, de bénéficier de la somme de 1 200 000 FCFA, en vivres et en non-vivres.




Yopougon cancer village Côte d'Ivoire Patrick Achi Myss Belmonde Dogo Abidjan Yamoussoukro Zuénoula Gouvernement CMU chômage incendie accident taux de pauvreté filets sociaux Coronavirus Covid-19 ivoirien cherté de la vie permis santé



Educarriere sur Facebook