Avant 2025, Gbagbo déclare : ''Si la constitution dit que tu as 2 mandats à faire, fais-les et va t'asseoir''


L'ex-président ivoirien a ouvertement critiqué les 3e mandats anti-constitutionnel
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 20 oct. 2022
  • Visites: 1045
  • Commentaires: 0
L'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo s'est de nouveau attaqué aux chefs d'État africains, adeptes des 3e mandats en violation des dispositions constitutionnelles en vigueur dans leurs pays respectifs.

Laurent Gbagbo  a présidé lundi 17 octobre 2022, un secrétariat général extraordinaire du Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), convoqué à l'occasion de la célébration de l'an 1 de la naissance de son parti.  

3e mandat  anti-constitutionnel ,  Ce qu'en pense Laurent Gbagbo 

Sans détours, l'ex-président ivoirien a, à cette tribune, évoqué les causes principales des crises politiques en Afrique de l'ouest notamment en Côte d'Ivoire.   Selon l'ex-chef de l' État, les 3e mandats anti-constitutionnels, qu'il qualifie de coup d'État civil, sont à l'origine de l' instabilité socio-politique constatée dans certains pays de la sous-région ouest-africaine.

“Le coup d' État militaire existe mais il y a aussi le coup d' État civil (...) tout ça ce sont des coups d' État. Et si on ne regarde que des coups d' État militaires, sans regarder des coups d 'État civils, on ne va pas comprendre pourquoi il y a des coups militaires. Parce que les coups militaires sont souvent des réponses aux coups d' État civils”, a déclar&eac (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo PPA-CI Afrique constitution ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour