Lutte contre la vie chère : ''Mois d'octobre, mois du consommer local'' édition 2022 officiellement lancé

  • Source: CICG
  • Date: vend. 14 oct. 2022
  • Visites: 802
  • Commentaires: 0
Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a officiellement lancé, le jeudi 13 octobre 2022 à Abidjan Plateau, la troisième édition du concept "Mois d'octobre, mois du consommer local" placée sous le thème "Consommation des produits locaux, un levier d'accroissement des investissements productifs, de développement et d'intégration régionale".

Porté par le ministère, à travers, le Conseil national de Lutte contre la Vie chère (CNLVC), "Mois d'octobre, mois du consommer local" est un cadre d'échanges direct entre les consommateurs et les transformateurs, avec pour objectif de promouvoir une culture de consommation centrée sur ce qui est produit localement.

Souleymane Diarrassouba a indiqué qu'il est temps d'intensifier la production interne, d'accélérer la transformation des produits locaux, d'en faciliter également la distribution dans tous les points et espaces commerciaux de Côte d'Ivoire.

Pour lui, l'initiative cadre parfaitement avec la stratégie de lutte contre la cherté de la vie adoptée par le gouvernement ivoirien qui consiste à substituer les produits importés aux produits locaux, afin de réduire significativement l'inflation importée.

« La consommation des produits locaux va stimuler la production interne…et rendre disponibles et accessibles les produits qui répondent aux besoins des populations. Consommer local, c'est aimer son pays. Consommer local, c'est créer de la valeur ajoutée pour son pays. Et consommer local, c'est créer de l'emploi pour nos enfants. Consommer les produits locaux, c'est rendre notre pays plus fort, plus compétitif et permettre à nos entrepreneurs de pouvoir se nourrir et également de pouvoir diversifier leurs différentes productions », a-t-il insisté.

Le ministre a profité de cette tribune pour lancer un appel aux producteurs et consommateurs locaux à se rapprocher de l'Office ivoirien de la Propriété intellectuelle (OIPI) pour enregistrer les marques, les noms commerciaux et dessins à l'Organisation africaine de la Propriété intellectuelle (OAPI), afin de disposer des droits de propriété et de se protéger de la contrefaçon.

Toutefois, il a déploré que de nombreux produits consommés par notre région ouest africaine proviennent principalement de l'extérieur, notamment des pays asiatiques. Selon lui, ces importations sont évaluées à plus de 19 000 milliards de FCFA en 2021.

La secrétaire exécutive du CNLVC, Ranie-Didice Bah-Koné, a annoncé que de nombreuses activités de sensibilisation marqueront ce mois d'octobre dans plusieurs villes du pays, notamment Bouaké.

Ce lancement a été marqué également par des expositions vente et des dégustations de mets locaux, à l'initiative du CNLVC avec la collaboration de la Boutique paysanne (société coopérative regroupant 250 entreprises de production et de transformation) qui valorise et distribue des produits made in Côte d'Ivoire 100% naturel.

"Mois d'octobre, mois du consommer local" est un concept initié par les ministres en charge du Commerce de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) le 25 octobre 2019 à Ouagadougou (Burkina Faso) pour faire dudit mois celui de la promotion locale.




Commerce entrepreneur Côte d'Ivoire Souleymane Diarrassouba Abidjan Plateau Bouaké Ouagadougou Burkina Faso UEMOA gouvernement emploi PME développement formateurs formation ivoirien cherté de la vie



Educarriere sur Facebook