Plus de 295 milliards Fcfa d'échanges commerciaux entre la Côte d'Ivoire et l'Italie en 2021

  • Source: APA
  • Date: mer. 15 juin 2022
  • Visites: 332
  • Commentaires: 0

Les échanges commerciaux entre la Côte d'Ivoire et l'Italie, troisième puissance économique européenne, se sont établis à 295,18 milliards de Fcfa en 2021, en progression de 9%.

"Sur le plan bilatéral, en 2021, les échanges commerciaux ont augmenté de 9% pour un montant total d'environ 450 millions d'euros (295,18 milliards Fcfa)", a indiqué l'ambassadeur de l'Italie en Côte d'Ivoire, Arturo Luzzi, lors d'un Forum ivoiro-italien, à Abidjan.

Selon le diplomate italien, "ces dernières années, les exportations italiennes progressent de manière constante avec 260 millions d'euros en 2021, ce qui a engendré un excédent commercial de 75 millions d'euros en faveur de l'Italie".

Dans les relations commerciales entre le deux pays, "la technologie est au coeur de nos exportations avec plus de 30% de la valeur totale et une prédominance de machines, ainsi que les appareils pour usage industriel suivi par les produits de l'acier et du fer", a-t-il dit.

Les importations italiennes, de même, ont "progressé de 13% pour un montant total de 185 millions d'euros principalement composé de productions agricoles, notamment le cacao, l'anacarde et l'huile de palme", a-t-il ajouté.

Une délégation italienne de haut niveau séjourne à Abidjan dans le cadre de cette rencontre dont le thème est "Italie-Côte d'Ivoire: renouer le partenariat bilatéral". L'Italie, 3e puissance économique européenne et 8e au niveau mondial, veut accroître ses investissements ivoiriens.

Ce pays européen dispose d'un tissu industriel de PME impressionnant. En 2021, l'Italie a enregistré le nombre le plus élevé au monde de PME exportatrices, soit 230 000 entreprises qui représentent 3% des exportations mondiales.

L'Italie, au cours des dernières 30 ans, s'est affichée comme la deuxième économie manufacturière d'Europe après l'Allemagne et la 5e au monde. Les entreprises italiennes sont présentes, en Côte d'Ivoire, dans le secteur de l'énergie, du PPP, du bois et de l'agroindustrie.

Le directeur de Cabinet adjoint du ministère d'Etat, ministère de l'Agriculture et du développement rural, M. René N'Guettia, a salué ce forum. Il a appelé les entreprises italiennes à investir dans la chaîne de transformation des produits agricoles ivoiriens.

"Avec beaucoup d'autres pays, nous avons des partenariats, dans le domaine de l'agriculture, mais pour l'Italie, il se trouve que dans nos registres il n'y a presque pas de contrat de partenariat avec l'Italie et il est important que ca commence maintenant", a-t-il déclaré.

Il a relevé la crise de Covid-19 et la guerre qui sévit en Ukraine, qui ont fragilisé la souveraineté et la sécurité alimentaire des pays africains, actuellement confrontés à une pression inflationniste due à ces crises successives. 

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Côte d'Ivoire, M. Touré Fama, a fait savoir que les échanges commerciaux entre les deux pays sont passés de 125 milliards Fcfa en 2017 et à plus de 175 milliards Fcfa en 2020 pour ce qui concerne les importations.

Pour les expositions, les échanges entre la Côte d'Ivoire et l'Italie sont passés en 2017 d'environ 139 milliards Fcfa à 105 milliards Fcfa en 2020. Il a aussi invité les entreprises italiennes à appuyer la Côte d'Ivoire au niveau de la transformation avec des transferts de technologies. 

 

AP/ls/APA




Covid-19 Côte d'Ivoire Abidjan Allemagne Europe PME anacarde cacao ivoiriens partenariat développement formation



Educarriere sur Facebook