Collèges et lycées : La ''Chasse aux trésors'' commence le 30 avril

  • Source: Educarriere
  • Date: vend. 01 avr. 2022
  • Visites: 724
  • Commentaires: 0

À qui sera le Trésor ? Dix établissements participeront le 30 avril prochain à la « Chasse au Trésor », un événement original, ludique, distrayant, ponctué de belles découverte, au terme duquel l'établissement gagnant remportera une salle informatique, composée de 20 ordinateurs et accessoires, avec un an de connexion Internet illimitée. C'est l'annonce faite ce vendredi par Roméo N'Guessan, président de la Fondation Yaba, éducation et santé, structure organisatrice de l'évènement. Au cours d'une conférence de presse animée au lycée municipal de Koumassi, Roméo N'Guessan a précisé qu'il s'agit du plus grand challenge mettant en compétition les lycées et collèges de Côte d'Ivoire. Une compétition parrainée par le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Téné Ibrahima Ouattara et qui a toutes les garanties du maire de Koumassi, Cissé Bacongo, qui s'est fait représenter à la conférence de presse.

 

10 chasseurs par team

 

Les compétiteurs regroupés en équipe de 10 talents dans divers domaines, devront trouver des indices dissimulés et réaliser des challenges. 10 étapes seront parcourues par nos chasseurs pendant une journée, à travers la commune de Koumassi. D'après le président de la Fondation Yaba, à chaque étape, les enfants publieront en live leurs exploits sur les réseaux sociaux. Des étapes qui leur permettront de remporter des lots intermédiaires et les mots clés pour gagner le trésor final. « La chasse au trésor, c'est 10 équipes mixtes, 10 chasseurs par team, 10 épreuves, 10 heures de chasse et surtout 1 trésor », a souligné le conférencier devant les partenaires venus assister à la conférence de presse et qui ont donné leur soutien à l'évènement.

 

Pendant que les compétiteurs seront sur le circuit, leurs amis d'écoles assisteront à une journée carrière, à l'Agora de Koumassi, présentant les corps armées pour cette première édition. Plusieurs représentants de la gendarmerie, de la marine, etc., seront là pour répondre aux questions des enfants. La sécurité des enfants est garantie au cours de l'épreuve. « Avant l'évènement, les chausseurs subiront une visite médicale à la charge du promoteur. Pendant l'évènement, l'aspect santé sera assuré par des unités des sapeurs-pompiers et l'aspect sécurité par la gendarmerie et la police nationale », a poursuivi Roméo N'Guessan.

Raphaël Tanoh




Cissé Bacongo Ouattara Côte d'Ivoire Koumassi Internet sapeurs-pompiers gendarmerie police Fondation



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour