Solidarité : le premier ministre exprime la compassion du gouvernement aux victimes suite à l'effondrement d'un immeuble et annonce des sanctions

  • Source: CICG
  • Date: lun. 07 mars 2022
  • Visites: 860
  • Commentaires: 0
Le Premier ministre Patrick Achi a apporté, ce lundi 7 mars, la solidarité et le soutien du gouvernement aux victimes suite à l'effondrement d'un immeuble R+4, dans la nuit du 06 au 07 mars, à Cocody-Angré 9è Tranche (Abidjan).

« Nous sommes sous le choc de ces évènements. Nos premiers mots vont à l'endroit des populations pour compatir avec elles de cette situation déplorable et dramatique. Je présente, au nom du Président de la République, nos condoléances aux familles endeuillées », a dit Patrick Achi. Non sans présenter ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Il a annoncé que les personnes qui sont sorties vivantes de cet effondrement d'immeuble sont déjà prises en charge au niveau médical, et que des mesures sont prises pour reloger celles qui n'ont pas d'endroit pour se loger.

Face à cette situation qui en rajoute à une liste déjà longue, le Premier Ministre a annoncé des sanctions.

«Certains acteurs enfreignent les règles, bien qu'ils les connaissent. Ce drame est arrivé. Le procureur de la République a été saisi. Les enquêtes ont démarré. Le propriétaire a été identifié. La justice va se mettre en branle pour que les sanctions suivent. Maintenant il faut sévir. Et c'est ce que nous allons faire », a-t-il prévenu.

Pour le Chef du gouvernement, ce sont les maîtres d'ouvrages, les entreprises, l'administration en charge de mettre en œuvre la réglementation qui doivent être interpellés et des mesures administratives doivent être prises à leur encontre.

Il a indiqué que des actes et mesures complémentaires seront pris pour que de telles situations ne se produisent plus.

Le commandant du Groupement des sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM), le général de brigade Issa Sakho, a expliqué que « les troisième et quatrième étages dudit immeuble se sont affaissés sur les deuxième et premier, puis ont écrasé le rez-de chaussée. Trente personnes ont été extraites vivantes, 13 blessés ont été conduits dans les CHU d'Abidjan et une clinique pour y être pris en charge.

Selon le commandant du GSPM, quatre corps sans vie, dont ceux de deux adultes et deux enfants, ont été extraits. Non sans relever qu'on signale toujours la présence de deux autres personnes sous les décombres, notamment deux jeunes filles, que les pompiers s'attèlent à retrouver.

Quant au ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, il a lancé un appel aux maîtres d'ouvrage. Il a révélé que l'immeuble a été bâti sans permis de construire. Sa construction a démarré en 2010. Il abrite des locataires depuis 4 ans.

Parlant des efforts de son département en termes de lutte contre le non-respect des règles de construction, Bruno Nabagné Koné a rappelé « avoir effectué 51 démolitions d'immeubles en 2021 ».




Bruno Nabagné Koné Patrick Achi Abidjan Cocody gouvernement GSPM CHU Construction permis de construire



Educarriere sur Facebook