Trêve sociale : La ministre Anne Ouloto rassure les organisations syndicales de la prise en compte de leurs préoccupations

  • Source: CICG
  • Date: sam. 05 fév. 2022
  • Visites: 864
  • Commentaires: 1
La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, Anne Désirée Ouloto, a, au nom du Premier Ministre Patrick Achi, assuré les responsables syndicaux de la détermination du gouvernement à traiter avec efficacité toutes leurs préoccupations, afin d'améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires et agents de l'État.

C'était à l'occasion de la cérémonie d'échanges de voeux de nouvel an, entre la ministre et les partenaires sociaux, le jeudi 03 février 2022 à Abidjan.

''Dans cette perspective, mes services ont engagé avec vous, il y a quelques semaines déjà, des séances de travail qui seront renforcées avec les rencontres sectorielles avec les membres du gouvernement. Tout cela devrait contribuer à créer un environnement de confiance favorable à des discussions apaisées et sincères'', a indiqué Anne Ouloto aux responsables des faîtières syndicales.

Pour la ministre, l'année nouvelle qui ouvre ses portes place tous les acteurs dans un contexte d'espérances fortes et de résolution déterminée.

''En ce qui nous concerne plus particulièrement, 2022 verra la fin d'une étape de notre partenariat en qualité de partenaires sociaux. Cette année, en effet, s'achèvent les clauses des accords conclus en 2017, et qui ont favorisé une trêve sociale pertinente et efficace. Mais 2022 ouvre aussi des pages nouvelles d'espérances en de nouveaux accords. 2022, vous convenez avec moi, nous place tous devant nos responsabilités dans un contexte de solidarité pour bâtir ensemble le bonheur du peuple ivoirien'', a-t-elle déclaré.

Anne Ouloto a ajouté qu'en raison de cette responsabilité partagée, le gouvernement et les syndicats de la Fonction publique évalueront objectivement, et avec toute la lucidité qui sied, les acquis de leurs accords, mais également les points de faiblesse et les zones d'ombre.

''Cela nous permettra d'éprouver nos engagements, et certainement, d'ouvrir d'autres horizons, avec la ferme volonté de nous accorder à nouveau'', a affirmé la ministre qui a rappelé que l'option du gouvernement, sous la houlette du Premier Ministre Patrick Achi, pour la résolution des crises, reste le dialogue.

Au nom des organisations syndicales de l'administration publique, David Bli Blé, secrétaire général de la Confédération ivoirienne des syndicats libres (CISL)-Dignité, a salué les réformes courageuses entreprises par la ministre Anne Ouloto pour une administration publique efficace et transparente.

Tout en souhaitant que ces réformes se poursuivent, David Bli Blé a dit que toutes les organisations syndicales comptent sur la ministre pour que des réponses urgentes soient données à leurs préoccupations, surtout au statut général des fonctionnaires.

L'inspecteur général du ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, Flavien Traoré, par ailleurs président du Comité de dialogue social de la Fonction publique (CDS-FP) a remis à la ministre Anne Ouloto deux documents, notamment le bilan des protocoles d'accords portant revendications et trêve sociale et la Plateforme revendicative des organisations syndicales de Côte d'Ivoire (revendications nouvelles).

Selon Flavien Traoré, le bilan des protocoles d'accords Signés le 17 août 2017 et qui arrive à échéance le 17 août 2022, est positif




Anne Désirée Ouloto Anne Ouloto Patrick Achi Dignité Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement Fonction publique fonctionnaires partenariat ivoirien trêve sociale



Educarriere sur Facebook