Emploi jeune et service civique en Côte d'Ivoire : les deux problématiques débattues par le CICG

  • Source: Educarriere
  • Date: mer. 26 janv. 2022
  • Visites: 1136
  • Commentaires: 0

M. Herman Nicoué, Administrateur Adjoint de l'Agence Emploi Jeunes (AEJ) et M. Mamadou Touré, Directeur Général de l'Office du Service civique national (OSCN), étaient les invités de la tribune d'échanges dénommée « Tout Savoir sur… » du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG).

Au cours de son intervention, M. Herman Nicoué, a indiqué que 82 000 jeunes ont bénéficié en 2021, des programmes Emploi jeunes pour un investissement de 21 Milliards de FCFA, et un taux de 70 % d'insertion des jeunes mis en stage par l'Agence Emploi Jeune selon une étude menée en 2020.

Poursuivant, l'Administrateur Adjoint de l'Agence Emploi Jeunes (AEJ) a rappelé que l'Agence Emploi-Jeune compte 20 représentations régionales et des guichets emplois au sein des différentes communes sur toute l'étendue du territoire national. Un tel nombre dont l'objectif se veut d'être plus proche de sa cible.

Il n'a d'ailleurs pas manqué de souligner que l'Agence Emploi-Jeune met en œuvre quatre grands programmes sur l'ensemble du territoire, à savoir, le programme de développement de compétences, le programme de stage de validation de diplôme ou stage-école, le programme des mises en stage et le programme d'entrepreneuriat.

« Le programme de développement de compétence répond à l'objectif de déduction de la disparité entre le profil des jeunes, leur employabilité et les besoins des entreprises. La question se règle à travers trois dispositifs. Ce sont les formations de reconversion et de requalification, l'apprentissage, le chantier-école et le permis de conduire. Le programme de stage de validation de diplôme ou stage-école, permet aux étudiants issus de la formation professionnelle d'être en stage, pendant une durée de trois mois, dans une entreprise, pour la rédaction de leurs rapports de stage et la validation de leurs diplômes. Ces jeunes bénéficient d'une prime de transport de 15 000 FCFA par mois. Le programme de mise en stage, vient régler quant à lui le problème d'expérience professionnelle, à travers la possibilité d'un stage de 6 mois renouvelable au sein d'une entreprise ou d'une organisation. Cela permet aux jeunes étudiants d'obtenir de l'expérience dans leur domaine. Durant la période de stage, l'étudiant bénéficie d'une couverture d'assurance et d'une prime de transport et enfin, le quatrième programme est celui de l'entrepreneuriat. Il s'agit d'accompagner les jeunes à se prendre en charge via le financement de projet. L'intervention de l'Agence se fait sur trois segments. ‘'Agir pour les jeunes'', les micros et petites entreprises et les Travaux à haute intensité de main d'œuvre (THIMO) ».

Il a également profité de cette plateforme pour attirer l'attention sur la gratuité des différentes prestations qu'offre l'Agence Emploi jeunes.

Juste après lui, le Directeur Général de l'Office du Service civique national (OSCN), M. Mamadou Touré, a annoncé à son tour que le gouvernement de Côte d'Ivoire compte mettre sur pied l'école de la deuxième chance afin de reconvertir certains diplômés sans emploi, d'accompagner les jeunes sans diplôme ou qualification dans des métiers à visée d'insertion rapide, ainsi que dans leurs projets d'insertion professionnelle et sociale. Il a aussi parlé des centres de services civique qui se verront développés et renforcés sur l'ensemble du pays.

Anthony NIAMKE




professionnelle entrepreneur Côte d'Ivoire Mamadou Touré AEJ gouvernement emplois stage CICG développement formation permis de conduire



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour