Fonction publique : la ministre Anne Ouloto annonce pour 2022 des grands chantiers, dont une réforme de l'ENA et du SIGFAE

  • Source: CICG
  • Date: lun. 17 janv. 2022
  • Visites: 1088
  • Commentaires: 0
Dans son intervention à l'occasion de la rentrée solennelle de l'exercice 2022 de son département ministériel, le 17 janvier à Abidjan, la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration, Anne Ouloto, a partagé sa vision et les résultats attendus pour 2022, tout en invitant l'ensemble de ses collaborateurs à mettre l'accent sur la proximité dans l'exercice de leur mission.

La ministre Anne Ouloto a annoncé la déconcentration des canaux d'information et singulièrement du Système intégré de gestion des fonctionnaires et agents de l'État (SIGFAE) dans les Directions régionales, ainsi que le paiement effectif de la première pension de retraite immédiatement, le mois suivant la radiation des effectifs de la Fonction publique.

La ministre a aussi annoncé la réforme de l'Ecole nationale d'Administration (ENA) pour en faire une institution de formation des hauts cadres de l'administration, de la prospective et de l'ingénierie administratives. Le Conseil de Discipline de la Fonction publique et le Secrétariat de l'Ordre du mérite de la Fonction publique feront également l'objet d'une réforme, a indiqué Anne Ouloto. Avant d'annoncer l'adoption d'un projet de loi portant statut général de la Fonction publique et l'adoption du Code d'éthique et de déontologie de l'agent public.

En matière de modernisation de l'Administration, il est prévu la signature électronique des actes administratifs, l'amélioration de l'accueil de l'usager client et la célérité dans le traitement des réclamations et le lancement des travaux de la deuxième version du SIGFAE, en vue du renforcement du réseau.

Anne Ouloto entend également achever le processus de dématérialisation de l'ensemble des processus du ministère et l'accélération de la politique de digitalisation et d'informatisation de l'ensemble des services publics.

Pour la ministre, l'exemplarité et la redevabilité doivent s'inscrire dans les actions des fonctionnaires et agents de l'État comme des obligations.

"Pour l'exercice 2022, je voudrais indiquer que toutes nos actions devront s'exécuter dans le strict respect des procédures, avec célérité, transparence et efficacité. Elles devront s'inscrire dans une démarche qualité, et observer les valeurs d'intégrité, d'équité, de responsabilité et de redevabilité", a-t-elle dit.

La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration a, par ailleurs instruit le Comité éthique, de développer un plan de communication, d'information et de sensibilisation, visant à encourager les personnels à renforcer et promouvoir les valeurs d'éthique et professionnelles du ministère, et invité l'Inspection générale, à intensifier le contrôle du fonctionnement et le respect des règles de gestion administrative et financière de l'ensemble des services du ministère.

Concernant les organisations syndicales, Anne Ouloto a appelé les acteurs de ce secteur à prendre leur part dans la construction d'une administration publique efficace, en privilégiant le dialogue.

Tous ces chantiers et résultats attendus ont été consignés dans des lettres de mission que la ministre Anne Ouloto a remises à chaque responsable de direction opérationnelle du ministère.

"L'engagement du gouvernement à promouvoir une Côte d'Ivoire solidaire exige de chacun de nous que nous agissions, au quotidien, à améliorer les conditions de vie des populations et à leur faciliter l'accès à des prestations de service public de qualité", a insisté la ministre.

Au titre du bilan 2021, Anne Ouloto a rappelé la bonne tenue de la première édition des Journées de la Fonction publique du 13 au 17 décembre qui a permis d'améliorer la perception des citoyens de l'administration publique.




Anne Ouloto Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement projet de loi Fonction publique fonctionnaires information



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour