La Finance s'engage 2021 : Le financement des PME pour la relance post COVID au menu des réflexions

  • Source: Educarriere
  • Date: vend. 17 déc. 2021
  • Visites: 917
  • Commentaires: 0

Le ministre de l'économie et des finances, Adama Coulibaly a officiellement ouvert, jeudi 16 décembre 2021, la 5ème édition de l'initiative « La Finance s'Engage », lancée en 2016 par la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) et le Cabinet Entrepreneurial Solutions  Partners  (ESP)  dans  le but   de  mobiliser  des dirigeants nationaux et internationaux, qui s'engagent à fournir des ressources ou à soutenir la création d'un cadre destiné à favoriser l'accès au financement pour les entreprises du Secteur  privé  ivoirien.

Pour cette édition 2021, le thème central était : « Innover dans le financement des PME pour accélérer la relance Post COVID-19 ».

« La présente édition, la 5ème de cette initiative, trace les grands axes de l'action de la CGECI destinée à apporter des solutions concrètes pour l'amélioration de l'accès des entreprises au financement. Elle traduit, à nouveau, notre conviction que le Secteur privé ivoirien doit être plus que par le passé le moteur de la croissance économique et de la transformation de la Côte d'Ivoire, alors que le pays nourrit désormais l'ambition de devenir à moyen terme, un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. » s'est exprimé le Directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka-Anghui.

Pour le ministre de l'économie et des finances, la problématique du financement des PME demeure une priorité pour la Côte d'Ivoire et pour cela, il convient selon lui de mener des réflexions sur des stratégies innovantes de financement des PME après la crise liée à COVID-19.

Durant donc cette 5ème édition de « La Finance s'engage », les acteurs devront trouver des idées nouvelles pour relever les défis de financement des PME, au-delà des différents fonds d'appui mis en place par le gouvernement ivoirien pour appuyer les PME.

« J'ai la conviction que les mécanismes traditionnels de financement ont atteint leurs limites et qu'il faut aller au-delà. Dans cette optique, le recours aux assurances et sociétés de capital-investissement, de même qu'une meilleure prise en compte des avancées technologiques (mobile-banking, fintech) pourraient constituer une des solutions pour mobiliser et allouer les fonds aux PME, de façon plus efficace et à moindre coût. De même, les mécanismes du crédit-bail et de l'affacturage, encore embryonnaires dans notre pays, devraient être davantage développés. » a souhaité M. Stéphane Aka-Anghui.

Anthony NIAMKE




Adama Coulibaly Côte d'Ivoire CGECI gouvernement PME COVID-19 formation ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour