Permis de conduire : le passage de l'examen désormais possible en baoulé, bété et malinké

  • Source: CICG
  • Date: mar. 12 oct. 2021
  • Visites: 956
  • Commentaires: 0
Les dernières innovations technologiques du projet de digitalisation piloté par la Direction générale des Transports terrestres et de la Circulation, en collaboration avec le cabinet Sonec-Africa, offrent aux populations ivoiriennes la possibilité de passer l'examen du permis de conduire, en plus du français, en langues nationales. Notamment en baoulé, bété et malinké.

Cette mesure permettra, ainsi à toute personne qui ne sait ni lire ni écrire mais s'exprimant dans l'une des trois langues nationales de recevoir la formation pour une maîtrise du code de la route.

L'information a été donnée au cours d'une formation qui a regroupé 559 moniteurs des auto-écoles d'Abidjan, Agboville, Abengourou et Aboisso, du mardi 28 septembre au mercredi 6 octobre 2021 à Abidjan- Plateau.

Il s'agira également d'authentifier les candidats par empreinte digitale et surtout, de contraindre les candidats à aller se faire former effectivement dans les auto-écoles.

Initiée par le ministère des Transports, cette formation vise à faciliter la digitalisation de l'examen théorique du permis de conduire.

« L'objectif principal de cette formation est d'amener les moniteurs et monitrices d'auto-écoles à s'approprier la nouvelle procédure de gestion des candidats à l'obtention du permis de conduire depuis leur prise en charge dans les auto-écoles », a rappelé le directeur de cabinet adjoint du ministère des Transports, Abdoulaye Alliagui, à la cérémonie de clôture.

Il a souligné que la qualité de la formation reçue dans les auto-écoles permettra de réduire, à terme, le nombre d'accidents sur les routes.

Il a précisé que la formation vise au total 774 moniteurs d'auto-écoles sur le territoire national.




Abidjan Plateau Aboisso Abengourou Agboville candidats accident information ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour