La Côte d'Ivoire compte 177 partis et 5 groupements politiques

  • Source: APA
  • Date: mer. 22 sept. 2021
  • Visites: 572
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire compte 177 paris et 5 groupements politiques, selon des données du ministère de l'Intérieur et de la sécurité qui dénombrent environ 9.540 organisations de la société civile dont 9009 organisations nationales disposant d'un récépissé.

« En ce qui concerne les partis et groupements politiques, on dénombre autour de 177 partis et 5 groupements politiques », a dit mardi M. Jean-Fructueux Bako, directeur de Cabinet adjoint du ministre de l'Intérieur et de la sécurité, chargé de l'administration du territoire.

M. Jean-Fructueux Bako s'exprimait à l'occasion d'un séminaire de réflexion sur un avant-projet de loi relatif aux organisations non gouvernementales, qui se tient du 21 au 24 Septembre 2021, à Grand-Bassam, cité balnéaire située à 40 Km au sud-est d'Abidjan.

« Nous avons autour de 9.540 organisations de la société civile dont 9.009 organisations de la société nationales disposant d'un récépissé, 416 organisations étrangères disposant d'un arrêté et 15 organisations reconnues d'utilité publique », a-t-il ajouté.

Ce séminaire de validation de l'avant-projet de loi relatif aux organisations de la société civile intervient dans le cadre du Programme LIANE 2 (Leadership et Initiatives des Acteurs Non Étatiques). Il est financé par l'Union Européenne (UE).

Selon M. Bako, ces organismes non lucratifs ont été souvent contrariés par la caducité des règlements en vigueur, favorisant l'instrumentalisation de ces organisations par les politiques et leur gestion approximative, créant un déficit de gouvernance.

Pour apporter une réponse à ces difficultés, le ministère de l'Intérieur a décidé d'offrir à ces structures les meilleures conditions de leurs activités, a soutenu M. Jean-Fructueux Bako, directeur de Cabinet adjoint chargé de l'administration du territoire.

Adrien Maillard, représentant l'ambassadeur de l'Union européenne en Côte d'Ivoire, a salué la volonté et l'engagement de l'Etat ivoirien visant à réformer les textes régissant les organisations de la société civile, issus de la direction générale de l'administration du territoire.

L'Union européenne souhaite que le régime de déclaration des organisations de la société civile soit conforme (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire Abidjan Grand-Bassam Union Européenne gouvernement projet de loi ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour