San-Pedro/Lutte contre la pollution industrielle de l'air : L'ONUDI forme les agents du CIAPOL et les Responsables QHSE des entreprises industrielles de la capitale du sud-ouest sur les émissions de source industrielle

  • Source: Educarriere
  • Date: jeu. 12 août 2021
  • Visites: 478
  • Commentaires: 0

Du 8 au 29 juillet 2021, un atelier de renforcement des capacités des inspecteurs du CIAPOL et des responsables QHSE des entreprises industrielles sur la méthode du Toolkit 2013 s'est tenu à San-Pedro dans la salle de conférence de l'hôtel Degny, une activité mise en place par l'ONUDI en partenariat avec le CIAPOL dans le cadre du projet FEM 6 « Planification et gestion urbaines durables intégrées d'Abidjan » exécuté par l'ONUDI. 

Cet atelier qui a rassemblé une trentaine (30) de participants a permis aux acteurs du secteur de la pollution industrielle de réfléchir à cette réalité, de s'approprier les techniques d'enregistrement, d'analyse des données et d'estimation des taux des dioxines et furannes (DF) selon la méthode du toolkit 2013 en vue de renforcer le système de suivi des émissions de sources industrielles à San-Pedro

L'atelier était aussi l'occasion pour les participants de procéder à l'analyse des niveaux d'émissions des entreprises pilotes sélectionnées par le projet après leur mise à niveau éco-technologique afin d'évaluer l'impact de l'intervention du projet de l'ONUDI dans la région. 

Sans oublier des sessions de techniques théoriques sur l'outil TOOLKIT 2013 visant à permettre une maitrise parfaite de l'usage de l'outil par les inspecteurs et les industriels. 

Cette formation intervient après celle d'Abidjan dans le but de vulgariser l'outil auprès de tous les inspecteurs. 

Le but du projet de l'ONUDI est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, (principalement le CO2 et le méthane), les rejets non-intentionnels de dioxines et de furannes, de mercure et des polluants classiques comme le SO2, NO2,) provenant des activités industrielles, en se basant sur les meilleures techniques disponibles et les meilleures pratiques environnementales. Il s'inscrit dans le cadre de la Convention de Stockholm. Adoptée en mai 2001 et entrée en vigueur en mai 2004, cette convention est un traité international qui a pour objectif de protéger la santé humaine et l'environnement des effets néfastes des polluants organiques persistants (POP), conformément à l'approche de précaution énoncée dans le Principe 15 de la déclaration de Rio. 

Les polluants organiques persistants (POP) sont un ensemble de substances caractérisées par les propriétés suivantes : toxicité Impact sur la santé humaine), persistance dans l'environnement (résistance aux dégradations biologiques naturelles), bioaccumulation (accumulation dans les tissus vivants), et capacité de transport longue distance (mesures de concentrations élevées loin des points de rejet).

 




Abidjan San-Pedro CIA partenariat formation



Educarriere sur Facebook