La fintech franco-ivoirienne Julaya lève 2m$ pour digitaliser les paiements des entreprises et institutions en Afrique de l'Ouest

  • Source: Julaya
  • Date: vend. 23 juil. 2021
  • Visites: 607
  • Commentaires: 0
Julaya, startup fintech basée en France et en Côte d'Ivoire, a reçu un financement de pré-série A de 2 millions de dollars auprès de business angels et de fonds de capital-risque pour développer son produit en Afrique de l'Ouest. L'entreprise propose une plateforme en ligne aux entreprises et institutions africaines pour débourser des paiements vers des comptes de mobile money et de mobile banking.

Julaya, startup fintech basée en France et en Côte d'Ivoire, a reçu un financement de pré-série A de 2 millions de dollars auprès de business angels et de fonds de capital-risque pour développer son produit en Afrique de l'Ouest. L'entreprise est spécialisée dans les services financiers digitaux aux entreprises et institutions publiques. Elle propose une plateforme en ligne pour débourser des paiements vers des comptes de mobile money et de mobile banking. Leurs clients varient des PME aux grands groupes et trésors publics, incluant des marques célèbres comme le géant de l'e-commerce Jumia.

“Ayant auparavant travaillé dans l'industrie naissante du mobile money, nous avons réalisé que la pénétration de masse réalisée par les opérateurs téléphoniques pour fournir des comptes aux particuliers allait bénéficier aux entreprises et institutions qui souhaitent toucher les populations non bancarisées. Notre plateforme Julaya permet à nos clients de simplifier leur comptabilité : ils améliorent leur efficacité opérationnelle en digitalisant leurs paiements vers leurs salariés, journaliers et fournisseurs. Notre solution est plug-and-play et ne nécessite aucune connaissance technique, ce qui permet de toucher les directions financières encore peu digitalisées” explique Mathias Léopoldie, cofondateur et président de Julaya.

Le marché du mobile money est en hypercroissance partout en Afrique. En Côte d'Ivoire, le premier marché de Julaya, 75% de la population a un compte mobile money alors que moins de 25% des Ivoiriens ont un compte bancaire. Les taux de croissances des transactions et des clients sont très soutenus, supérieurs à 20% par an, et l'Afrique de l'Ouest est la région la plus dynamique du continent (voir illustration ci-dessus). 

Les sociétés fintech ont reçu la moitié des investissements de capital-risque en Afrique au premier semestre 2021, ce qui en fait le secteur technologique le plus attractif : 

En Juin 2021, Julaya a donc reçu l'investissement de capital-risque d'entreprises Orange Ventures & MFS Africa Frontiers, de capital-risque Saviu Ventures, Launch Africa Ventures, 50 Partners Capital et de business angels européens et africains. Le montant levé servira à accroître leur part de marché sur la Côte d'Ivoire, lancer de nouveaux produits digitaux de paiement et s'étendre en Afrique de l'Ouest. 

Habib Bamba, le Directeur de la Transformation, du Digital et des Médias chez Orange Côte d'Ivoire, explique ainsi la raison de l'investissement stratégique pour Orange Venture : “L'écosystème des fintechs en Afrique se singularise par sa compétitivité et son fort dynamisme. Le groupe Orange, à travers son fonds d'investissement technologique, compte renforcer cet essor en soutenant des fintechs comme Julaya. L'objectif est de cibler des champions technologiques locaux au service de la transition vers un monde plus digital et responsable. Ce financement va permettre à Julaya de grandir et de conquérir toute l'Afrique de l'Ouest avec l'appui des équipes d'Orange Digital Center.”

Julaya collabore avec les opérateurs téléphoniques et d'autres fintech pour fournir à ses utilisateurs une expérience utilisateur fluide, étant souvent la première expérience digitale de ses clients dans une économie encore dominée par les espèces. Le nom de la société, “Julaya”, signifie “commerce” en Bambara, une langue parlée sous diverses déclinaisons en Afrique de l'Ouest, en phase avec son objectif de digitaliser les paiements de l'économie.

“Le mobile money arrive à un stade de maturité : les cas d'usages portés par les entreprises et institutions publiques sont des relais de croissance pour le secteur. La pandémie du covid19 a ouvert les esprits sur l'urgence de digitaliser les paiements. La compétition entre fintech en Afrique de l'Ouest rend la finance digitale plus accessible pour les consommateurs et les intégrations techniques avec les opérateurs téléphoniques sont de plus en plus fiables” selon Charles Talbot, cofondateur et Directeur Technique. 

Background :

Julaya a été créée en 2018 par Mathias Léopoldie et Charles Talbot. Ils ont tous les deux précédemment travaillé pour la fintech de paiement française LemonWay au Mali et au Burkina Faso.

Julaya a deux bureaux :

-       Bureau R&D et technique à Paris, France (et à distance),

-       Bureau opérationnel à Abidjan, Côte d'Ivoire.

La société emploie 16 personnes à travers tous les bureaux.

Elle a levé précédemment 250k$ en 2018 et 550k$ en 2019/2020 auprès de business angels.

Contact :

Président - Mathias Léopoldie - mleopoldie@julaya.co

+225 0576868544 / +33698902850

Site web : https://julaya.co

Linkedin : https://www.linkedin.com/company/julaya/

Instagram : https://www.instagram.com/julaya_money/?hl=fr

 

Créations visuelles : voir ici et ci-dessous