Mariatou Koné annonce 30,9 milliards FCFA pour les fondateurs des écoles privées ivoiriennes

  • Source: APA
  • Date: lun. 19 avr. 2021
  • Visites: 1055
  • Commentaires: 0
La nouvelle ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, Pr Mariatou Koné a annoncé, lundi soir, le déblocage de 30,9 milliards FCFA pour les fondateurs des écoles privées ivoiriennes qui menaçaient de débrayer en fermant les établissements scolaires privés laïcs et confessionnels.

La ministre a fait cette annonce à l'issue d'une rencontre avec la Conférence des présidents des associations de fondateurs d'établissements scolaires privés laïcs et confessionnels de Côte d'Ivoire (CPAFESP). 

« Après plusieurs discussions, plusieurs séances de travail, aujourd'hui c'est la grande rencontre pour mettre à zéro le compteur », a expliqué Pr Mariatou Koné à la presse.

L'Etat de Côte d'Ivoire, a-t-elle poursuivi, déjà le 08 avril 2021, a « payé une partie et aujourd'hui, nous avons pris l'engagement de payer les 30,9 milliards FCFA qui restaient ». 

« Nous avons donné les instructions à monsieur le directeur des affaires financières afin que cet argent soit intégralement payé dès aujourd'hui selon bien sûr les procédures des engagements et des mandats », a ajouté la ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation.

« Je considère qu'à partir de ce soir les compteurs sont à zéro pour le ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation. Nous avons travaillé dans la quiétude, main dans la main dans un cadre permanent de dialogue direct avec  nos partenaires pour sauver l'école ivoirienne » s'est-elle félicitée, exhortant que « nous devrons faire en sorte que la qualité soit de mise ».

Dans le même élan, le porte-parole de la Conférence des présidents des associations de fondateurs d'établissements scolaires privés laïcs et confessionnels de Côte d'Ivoire (CPAFESP), le Père Jean Luc N'drèman Assoi a salué cette «bonne nouvelle».

« A ce jour, selon notre comptabilité, l'Etat nous devait environ 31 milliards FCFA, mais on ne savait pas si cette somme allait être payée ou pas. La bonne nouvelle que nous saisissons ce soir au sortir de cette rencontre est que madame la ministre sur place a demandé au financier pour que cette somme soit payée à partir de ce soir », a-t-il rapporté.

Soulignant que « c'est une nouvelle que nous ne pouvons pas garder seul », le Père Jean Luc N'drèman Assoi a remercié « tous ceux qui ont travaillé pour qu'on aboutisse à ce résultat ».

Les fondateurs avaient annoncé fin mars dernier de débrayer à partir du 14 avril 2021 pour réclamer notamment le paiement intégral des rest (...)

Lire la suite sur APA


Mariatou Koné Côte d'Ivoire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour