Rentrée scolaire 2015-2016 : 512 écolières et 4554 élèves du secondaire engrossées


(Photo d'archives)
  • Source: Notre Voie
  • Date: lun. 04 avr. 2016
  • Visites: 2534
  • Commentaires: 0

Le tableau est ahurissant. 512 écolières ont été engrossées pendant la rentrée scolaire 2015-2016. Et l'année scolaire n'est pas encore terminée. On se demande bien combien encore d'autres écolières vont mordre à l'appât sordide ?

A la rentrée 2014-2015, il y avait 672, un record ! Au secondaire technique, leurs grandes sœurs n'ont pas vraiment été des exemples. Une véritable débauche sexuelle constatée. Résultat, 419 élèves sont tombées enceintes au cours de l'année scolaire 2015-2016 contre 422 pendant l'année scolaire 2014-2015. C'est que révèle le dernier rapport de la direction des Stratégies, de la Planification et des statistiques (Dsps) du ministère de l'Education national présenté officiellement, vendredi dernier.

C'est au secondaire général que les dégâts  sont considérables. Tenez-vous bien, ce n'est pas un poisson d'avril, 4554 élèves engrossées au cours de cette rentrée scolaire, contre 4250 lors de la précédente.

Finalement, on se rend bien compte que les nombreuses campagnes « Zéro grossesse en milieu scolaire » qui ont mobilisé des centaines de millions Fcfa, puisés dans les caisses de l'Etat, n'ont rien donné comme résultat positif. On est également tous d'avis que tant que les pouvoirs publics ne prennent pas en compte la démission des parents d'élèves dans l'éducation de leurs enfants, la paupérisation de plus en plus grandissante des parents d'élèves, l'éloignement des élèves et écolières de leurs établissements (pour bon nombre, affectées par l'Etat dans d'autres localités et qui louent à plusieurs, des studios de fortune, avec le strict minimum financier donné par leurs parents), ce phénomène ira de mal en pis. Ces écolières et élèves seront toujours vulnérables.

Ces données statistiques révèlent également que pour la présente rentrée scolaire 2015-2016, 80.391 enfants n'ont pu accéder au CP1, 1.072.436 élèves sont sans extrait de naissance, 23.OO7 élèves sont des enfants vulnérables du fait du Vih, 17.781 élèves vivent avec un handicap.

Le ministère de l'Education nationale doit revoir sa copie dans ses stratégies de campagne.

Charles Bédé




rentrée scolaire



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour